Insolite

FETE DES VIEUX GREMENTS | Le Top 20 des expressions de marin pour avoir la classe sur les pontons

Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel et France Bleu vendredi 19 août 2016 à 5:57

Le port de Paimpol est un habitué des rassemblements maritimes. Ici le Festival du chant de marins
Le port de Paimpol est un habitué des rassemblements maritimes. Ici le Festival du chant de marins © Maxppp - Eugene Le Droff PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

A l'occasion de la Fête des Vieux Gréements de Paimpol, France Bleu vous propose de découvrir les expressions de marin. Un petit recueil de dictons pour savoir quoi leur dire si vous les croisez sur les pontons !

Hydratation

- Horizon pas net, reste à la buvette !

Ce qui est compensé par cet autre dicton :

- Qui écoute trop la météo reste au bistro

"Les marins boiront du lait quand les vaches boiront du raisin"

- Bar à babord, rhum à ras-bord !

- Qui sort du troquet doit rester à quai

- Les marins boiront du lait quand les vaches boiront du raisin.

Envie pressante

- Qui pisse au vent mouille son caban

"Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer"

Navigation

- Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer

- Quand la mer baisse, les rochers montent

- A Penmarc’h, le plus con à la barre

- Un cachalot à tribord est prioritaire, à babord aussi. (Kersauson)

- Position estimée : endroit de la carte où vous êtes surs de ne pas être

Pied marin

- Le mal de mer : au début, t’as peur de mourir, à la fin, t’as peur de pas mourir (Bernard Moitessier)

"Méfie-toi d’une poulie qui crie et d’une femme qui se tait, toutes deux préparent un mauvais coup"

Romantisme

- Les serments d’amour sont comme les vœux des marins. On les oublie après l’orage. (John Webster)

- Méfie-toi d’une poulie qui crie et d’une femme qui se tait, toutes deux préparent un mauvais coup (Almanach breton)

- Femme à bord, la cuisine s’améliore

Partager sur :