Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Thaumiers : une buse s'en prend à nouveau aux cyclistes

jeudi 10 mai 2018 à 14:28 Par Michel Benoît, France Bleu Berry et France Bleu

Un cycliste a été attaqué par une buse à Thaumiers, près de Dun-sur-Auron au sud-est de Bourges ce mercredi. Cette zone semble à éviter puisque pareille mésaventure était déjà survenue dans le même secteur, au printemps 2015.

La buse est une espèce protégée
La buse est une espèce protégée - pixabay

Thaumiers, France

Au printemps 2015 déjà, plusieurs cyclistes avaient été la cible d'un rapace, et ce mercredi, une buse a attaqué un homme qui circulait à vélo. L'oiseau en cause niche probablement à proximité de cette petite route du lieu-dit Cogny et s'en prend aux humains pour protéger ses petits. Ce cycliste en a été quitte pour une belle frayeur : "C'est impressionnant, quand on ne s'y attend pas. Je n'ai rien vu ni entendu arriver. L'oiseau m'a attaqué par derrière, à la tête. Je me suis mis à crier pour effrayer l'animal qui est parti rapidement. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'une buse, même si je ne l'ai pas vue.

Le casque de ce cycliste garde des traces de l'attaque par cette buse. - Radio France
Le casque de ce cycliste garde des traces de l'attaque par cette buse. © Radio France - Michel Benoit

Un conseil, n'oubliez pas votre casque si vous passez à vélo par là

Heureusement que ce cycliste arborait un casque sinon son cuir chevelu aurait été largement entaillé. D'ailleurs son casque porte les stigmates des serres de l'oiseau. Probablement, la même buse que celle qui s'était montrée agressive contre des cyclistes, il y a trois ans.  La fille de ce cycliste avait d'ailleurs été prise pour cible par l'oiseau à deux reprises à cette époque : "Je l'ai eu hier au téléphone. En rigolant, elle m'a dit, ça y est, tu es rentré dans le club des victimes d'attaque de buse ! Ça va nous faire des bons souvenirs.". Tout devrait se calmer, une fois les oisillons sevrés. Les buses sont des animaux protégés, il est interdit de s'en prendre à elles.