Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La fabuleuse aventure de Thomas Pesquet

Six mois dans l'espace pour Thomas Pesquet : quels impacts sur son corps et son mental ?

-
Par , France Bleu

De retour ce vendredi après avoir passé six mois dans l'espace, le spationaute Thomas Pesquet aura un peu changé physiquement. Des centimètres en plus, une réduction de la masse osseuse...comment revenir à la normale après un séjour prolongé dans l'espace ?

L’astronaute français de l’ESA Thomas Pesquet rentre sur Terre ce vendredi, après avoir passé six mois et demi à bord de la Station spatiale internationale (ISS).
L’astronaute français de l’ESA Thomas Pesquet rentre sur Terre ce vendredi, après avoir passé six mois et demi à bord de la Station spatiale internationale (ISS). © AFP - STR / EUROPEAN SPACE AGENCY

Le spationaute français de l’ESA Thomas Pesquet est de retour sur Terre ce vendredi, après avoir passé six mois et demi à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Au cours de ces six mois passés dans l'espace, le corps de Thomas Pesquet a subi de nombreux changements physiques, et un temps d’adaptation sera nécessaire afin que le spationaute reprenne le cours de sa vie et retrouve son corps d'avant. Alain Maillet, responsable des expériences de physiologie à bord d’ISS, a accepté de répondre à nos questions.

Pouvez-vous nous expliquer comment va se dérouler le retour sur Terre ainsi que les prochains mois pour Thomas Pesquet ?

Une fois la navette Soyouz détachée de la station spatiale vers midi et après quelques phases de freinage afin d’entrer dans l’atmosphère, la navette atterrira au Kazakhstan vers 16h10 (heure de Paris). Une équipe au sol composée de médecins attend déjà Thomas Pesquet et le commandant russe du Soyouz Oleg Novitskiy. Les premiers examens médicaux sont effectués dans des tentes médicalisées installées sur le site. Les premiers examens consistent à prendre la tension des spationautes et à analyser leur fréquence cardiaque. Dans la nuit, un avion apprêté par l’Agence spatiale européenne doit transporter Thomas sur le site médical situé à côté du centre d’entrainement des astronautes à Cologne.

Ensuite vient la phase de réhabilitation. Durant les quinze prochains jours, Thomas Pesquet sera encadré par plusieurs médecins et sera soumis à divers contrôles, mesures et autres expériences scientifiques afin d’analyser la manière dont son corps réagit au retour sur Terre.

Après une semaine de repos à laquelle il a droit fin juin, il doit revenir début juillet à Cologne pour se prêter à de nouvelles expériences scientifiques. Durant sa semaine de repos, il peut être suivi par des médecins si nécessaire et s’il le souhaite.

Alain Maillet est responsable des expériences de physiologie à bord d’ISS.
Alain Maillet est responsable des expériences de physiologie à bord d’ISS. - CNES/J.Chetrit, 2013

La première semaine à Terre est avant tout dédiée à retrouver l’équilibre et réapprendre à marcher"

Quels sont les effets sur le corps à court, moyen et long terme d’un séjour dans l’espace ?

Déjà il faut savoir qu’un spationaute grandit de quelques centimètres lors d’un séjour dans l’espace. N’étant plus soumis à leur poids dans l’espace, leur colonne vertébrale s’étend, ce qui peut leur faire gagner 3 à 5 centimètres. Mais pas de panique, une fois à terre, le corps qui est de nouveau confronté à la pression reprend très vite sa taille initiale.

Un autre point que les médecins doivent surveiller durant les prochains jours concerne l'afflux sanguin. Dans l’espace, il y une diminution du volume du sang, et une fois à Terre, l’afflux sanguin augmente, ce qui peut affecter la manière de se déplacer ou juste, de se tenir debout. Thomas Pesquet va devoir être vigilant lors de ses déplacements, car si il se lève trop vite ou change de position brutalement il peut perdre connaissance. C’est pour cette raison que la première semaine à Terre est avant tout dédiée à retrouver l’équilibre et réapprendre à marcher. Il va suivre un programme d’entrainement spécifique qui va lui permettre de retrouver la notion de l’effort terrestre.

Il va falloir environ six mois à Thomas Pesquet pour retrouver sa masse musculaire initiale"

Un séjour prolongé dans l'espace affecte aussi la masse musculaire du spationaute qui subit un vieillissement prématuré des os. Il va falloir environ six mois à Thomas Pesquet pour retrouver sa masse musculaire initiale et la même qualité osseuse. Durant un voire deux ans, plusieurs médecins devront veiller à leur bon développement.

Concernant les effets à long terme, normalement il n’y en a pas. Certains astronautes ont présenté des troubles visuels après un séjour prolongé dans l’espace, il faudra donc faire attention à sa vue. L’hypothèse avancée est que la vision pourrait se détériorer à cause de l’hypertension dans le crâne en début de vol, ce qui exerce une pression sur le nerf optique, mais c’est un effet qui doit encore être confirmé.

Et concernant le mental et le moral, est-ce que Thomas Pesquet pourrait avoir du mal à vivre son retour sur Terre ?

Honnêtement, je ne pense pas. Thomas est quelqu'un de très posé, il n'y a pas de raison qu'il fasse une dépression ou un burn out, vu son caractère je ne pense vraiment pas. Dans tous les cas, il sera suivi par des psychologues qui pourront permettre d'appréhender son état d'esprit au cours des prochains mois.

À LIRE AUSSI : DIRECT VIDEO - Suivez le retour de l'astronaute français Thomas Pesquet

Choix de la station

À venir dansDanssecondess