Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top départ pour la "chasse aux galets" dans le Var

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les groupes de "chasse aux galets" se multiplient sur Facebook depuis le début de l'année. Un moyen ludique de prendre l'air en famille. Explications.

Un galet caché dans un arbre du jardin remarquable Baudouvin à la Valette
Un galet caché dans un arbre du jardin remarquable Baudouvin à la Valette © Radio France - Christelle MARQUES

Vous vous sentez l'âme d'un chasseur de trésors avec vos enfants ? Cette activité de plein air est faite pour vous. En effet, les groupes consacrés à "la chasse aux galets" se multiplient sur Facebook. Un moyen de s'aérer tranquillement en famille, sans grand frais, et pour tous les âges.

Le principe est simple. Il suffit de peindre quelques galets à la peinture ou au stylo acrylique, de les vernir, puis d'aller les déposer dans un parc ou en ville. Vous prenez votre œuvre en photo et vous la postez sur la page Facebook dédiée pour indiquer que vous allez procéder à "un lâcher de galets" par exemple au jardin remarquable de Boudouvin à la Valette.

Une fois sur place, vous cachez vos petits galets, discrètement, sans être vu. Mais vous postez une photo "indice" de l'endroit précis. Un arbre par exemple. Et au fil de vos pérégrinations, vous ouvrez l'œil pour tenter de découvrir si dans ce même parc ou jardin, des petits galets ont été aussi disposés. Lorsque vous en trouvez un, même principe, vous le prenez en photo que vous posterez sur la page dédiée. Et le tour est joué. 

"C'est un vrai plaisir"- Nicole, Grand-mère conquise par la chasse aux galets

"Je fais ça avec mes petits enfants", confie Nicole, une mamie rencontrée au jardin remarquable de Baudouvin à la Valette. "C'est un vrai plaisir car déjà on se promène pour ramasser des galets, j'en ai même achetés. Et puis, on rentre, on les peint, et ensuite, on repart en famille les cacher et en trouver d'autres", raconte-t-elle.

Sophia entrain de cacher un galet à la Valette
Sophia entrain de cacher un galet à la Valette © Radio France - Christelle MARQUES

Du lien social

L'idée, c'est de faire voyager les galets. "Quand on poste une photo, souvent, la personne qui l'a peint répond et remercie. Du coup, ça crée du lien social. Et puis c'est marrant de voir que son galet peut se retrouver à l'autre bout de la France, quand les touristes en prennent un au passage", explique la mamie.

Pas un concours d'art

Il y a des galets de toutes les couleurs. Des très beaux, mais aussi des plus simples. "Mais ce n'est pas un concours. Moi j'y prends du plaisir, car j'adore dessiner, mais un caillou rose avec des gros yeux, ça fait un barbapapa, et c'est super aussi", confie Nicole dont la petite-fille Sophia pousse un cri de plaisir à la découverte d'un très gros galet, orné d'un perroquet.

"Rien que de l'entendre, c'est du bonheur. Une activité qui ne coûte pas cher en plus et qui permet de s'aérer tranquillement", conclut la retraitée.

Deux des galets déposés par Nicole et sa petite fille
Deux des galets déposés par Nicole et sa petite fille © Radio France - Christelle MARQUES
Choix de la station

À venir dansDanssecondess