Insolite

Toulouse : des dessins et des lettres de Saint-Exupéry à découvrir avant leur vente aux enchères

Par Vanessa Marguet, France Bleu Toulouse et France Bleu mercredi 17 mai 2017 à 8:54

Une des esquisses à découvrir lors de cette exposition éphémère
Une des esquisses à découvrir lors de cette exposition éphémère - Artcurial

Le Musée du Vieux Toulouse expose douze dessins et sept lettres signés Saint-Exupéry ce jeudi 18 Mai. Une exposition éphémère avant la vente aux enchères de ces œuvres à Paris le 14 juin.

C'est une exposition exceptionnelle pour les amoureux d'Antoine de Saint Exupéry, l'auteur du Petit Prince et de Vol de Nuit. Le musée du Vieux Toulouse, rue du May, accueille ce jeudi 18 mai de 11h à 18h une exposition d'un jour où les Toulousains pourront découvrir 19 œuvres inconnues de Saint-Exupéry.

Une lettre écrite la veille de sa mort

Il y a onze dessins à l'encre et au crayon datés de 1944 et un dessin de 1942 qui est une des premières esquisses du Petit Prince. Il y aussi des lettres adressées à la journaliste Sylvia Hamilton, avec qui Antoine de Saint-Exupéry a entretenu une relation amoureuse , ainsi qu'une lettre exceptionnelle écrite à son ami Pierre Dalloz le 30 juillet 1944, soit la veille de sa disparition en mer. Et dans cette lettre, le pilote et écrivain confie : "moi, j'étais fait pour être jardinier".

Un autre dessin à découvrir dans cette exposition.  - Aucun(e)
Un autre dessin à découvrir dans cette exposition. - @Artcurial

Ces œuvres rares qui racontent l'homme derrière l'artiste appartenaient à un collectionneur toulousain, qui les avaient acquises en 1976. C'est son père qui avait acquis tout le lot lors d'une vente aux enchères. Son fils les a confiées à la maison des ventes Artcurial de Toulouse.

On appelle ça des dessins préparatoires qui étaient les dessins du futur Petit Prince, qui sont des esquisses, qui ont une valeur énorme parce que c'est le tout début du personnage (...) C'est une bonne occasion de se rapprocher d'une légende - Jean-Louis Védovato, commissaire priseur de la maison Artcurial

Elles seront mises aux enchères le 14 juin prochain à Paris. Mais la maison Artcurial voulait en faire profiter les Toulousains avant qu'elles ne soit dispersées à travers le monde, car Toulouse est une ville tournant dans la vie de Saint-Exupéry, c'est là qu'il est devenu pilote pour l'aéropostale en 1926 et c'est son vécu d'aviateur qui a ensuite alimenté ses œuvres.

L'interview en un clic du commissaire priseur, dépositaire de la collection de 19 œuvres d'Antoine de Saint-Exupéry exposées à Toulouse.