Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France à Pau : la "pente est (mal) repeinte"

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

INSOLITE - France Bleu Béarn a repéré des fautes d'orthographe dans les noms des coureurs du Tour de France, vainqueurs à Pau, inscrits sur l'avenue paloise Napoléon Bonaparte dans le cadre de l'oeuvre artistique "la pente est peinte".

Philippe Chevallier a perdu un L.
Philippe Chevallier a perdu un L. © Radio France - Najat Essadouki

Pau, France

C'est ce qu'on appelle une boulette. Il y a plusieurs coquilles sur le projet artistique "La pente est peinte". Une soixantaine de noms de coureurs cyclistes, tous ceux qui ont gagné une étape du Tour de France à Pau depuis 1930, sont inscrits en gros sur l'avenue Napoléon Bonaparte à Pau. Cette pente part de la gare et remonte sous le boulevard des Pyrénées.

L'oeuvre, qui fait environ 500 mètres, a été élaborée d'abord en 2017, par une dizaine d'étudiants de l'École Supérieure d’art (ESA) de Pau. Ils ont repeint les noms cette année, au début du mois de juillet, pour que les cyclistes les voient le 19 juillet pour le contre la montre palois.

Or, France Bleu Béarn a repéré trois coquilles dans les noms.

Trois erreurs 

Arnaud Démare, le sprinteur français qui a gagné en 2018 a été affublé d'un S à la fin de son nom.

Arnaud Démare a gagné à Pau en 2018 et a gagné aussi un "S" - Radio France
Arnaud Démare a gagné à Pau en 2018 et a gagné aussi un "S" © Radio France - Clémence Fulleda (correction Yannick Damont)

Par ailleurs, il manque un L au nom du français Philippe Chevallier, vainqueur en 1983 et aujourd'hui directeur général de l'équipe AG2R.

Philippe Chevallier a perdu un(e) L - Radio France
Philippe Chevallier a perdu un(e) L © Radio France - Clémence Fulleda

Enfin, le belge Stan Ockers, qui a gagné en 1954 a été rebaptisé Ookers. Une faute qui n'y était pas en 2017, alors que l'erreur sur le nom de Chevallier était déjà présente il y a deux ans.

Ockers est devenu Ookers - Radio France
Ockers est devenu Ookers © Radio France - Clémence Fulleda

"On va corriger"

"Il y a une soixantaine de noms, ce sont des choses qui arrivent avec des étudiants", s'excuse Perrine Saint-Martin, designer bordelaise et responsable du projet.

"Fondamentalement, ce n'est pas très grave. Ce projet est aussi un hommage à tous ces fans qui écrivent les noms sur les routes de montagne pour encourager leurs coureurs et ça leur arrive de faire des fautes ."— Perrine Saint-Martin, designer

"On va corriger avec de la peinture noire et de la silice", promet-elle ; la silice étant un minéral qui permet d'éviter de déraper.

La mairie de Pau indulgente

La mairie de Pau avait donné carte blanche pour ce projet en 2017 comme en 2019. Sans vérifier, avoue Josy Poueyto, l'élue paloise déléguée au Tour de France. "Ça ne m'est même pas venu à l'idée qu'il puisse y avoir des erreurs. On va le faire corriger car il ne s'agirait pas que Démare ne se reconnaisse pas dans son nom", confie-t-elle à France Bleu Béarn.

Mais elle ne veut pas que l'on tape sur ceux qui ont porté ce projet. "Ils ne travaillent pas dans des conditions extraordinaires, j'ai plutôt de la gratitude pour leur travail et les quelques fautes, je les pardonne aisément", explique-t-elle.