Insolite DOSSIER : Le Tour de France 2016 dans la Manche

Mont-St-Michel : on vous dit tout sur la "guéguerre" entre Normands et Bretons

Par Bénédicte Courret et Véronique Houdan, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu dimanche 19 juin 2016 à 8:00

Le Mont-St-Michel : normand ou breton ? Votez !
Le Mont-St-Michel : normand ou breton ? Votez ! © Radio France - Chaunu

Le Mont-St-Michel est-il breton ou normand ? Avant le Grand Départ du Tour de France au pied de "la Merveille" le 2 juillet 2016, France Bleu a mené son enquête sur cette "guéguerre" qui permet aux Normands de charrier les Bretons.

Le débat est lancé à peine le groupe de visiteurs installé dans une de ces calèches qui mènent les touristes vers la Merveille. Un passager curieux : "Alors le Mont, est-il en Bretagne ou en Normandie finalement ?". Le pilote semble ennuyé. C'est un saisonnier arrivé depuis peu sur ce terrain sensible. Il botte en touche.

Mais la question revient tôt ou tard à chaque fois qu'un Breton croise un Normand. Sous forme de boutade souvent mais pourquoi chacun tient-il tant à s'approprier le Mont-St-Michel ? Pourquoi les Bretons le revendiquent-ils alors que le Mont est normand (oui, on a un léger parti pris). Quelques jours avant le Grand Départ du Tour de France au Mont le 2 juillet 2016 et avant de connaître votre avis sur le sujet (voir plus bas), France Bleu vous donne les clés de cet épineux dossier.

Le Couesnon et sa folie

Il faut dire que les Normands ne sont pas aidés par les ouvrages touristiques. Ils sont plusieurs à reprendre dans leurs textes de présentation de la Merveille, ce dicton si facile à retenir : "Le Couesnon en sa folie a mis le Mont en Normandie" (le Couesnon est ce petit fleuve dont l'embouchure se trouve dans la baie du Mont-St-Michel). Or les questions d'histoire et de géographie sont délicates autour de l'emplacement du Mont-St-Michel. La maison d'édition Nathan qui avait placé - par erreur ! - le Mont en Bretagne dans un de ses manuels de géographie a dû le regretter amèrement en voyant l'ampleur de la polémique suscitée par cette boulette. En règle générale, un débat sur l'identité du Mont ne laisse jamais indifférent sur internet.

On se le dispute depuis le Moyen-Age

Quels sont les faits ? Historiquement, selon les Archives de la Manche, le Mont a appartenu 66 ans aux Bretons, de 867 à 933. En outre, le Couesnon n'assure pas la limite entre les régions Bretagne et Normandie. Cette "frontière" est située sur la terre ferme. Il suffit de jeter un œil à une carte IGN pour le constater.

Virginie Morel, guide-conférencière au Mont-St-Michel. - Aucun(e)
Virginie Morel, guide-conférencière au Mont-St-Michel. - VM

J'adore aborder le sujet, surtout quand j'ai des Bretons dans le groupe"

La guide-conférencière Virginie Morel arpente depuis plus de dix ans l'abbaye et la baie du Mont-St-Michel. "J'adore aborder le sujet, surtout quand j'ai des Bretons dans le groupe" rigole-t-elle. Précision importante : Virginie Morel est normande et le revendique. Cependant pour elle, depuis la construction du nouveau barrage sur le Couesnon (dans le cadre du rétablissement du caractère maritime du Mont), le fameux dicton a perdu de sa force. En effet, le nouveau barrage fait passer l'eau du Couesnon de part et d'autre du Mont : "Quand il y a des lâchers d'eau, 80% de l'eau part dans le bras est (NDLR, le bras normand du Couesnon) et 20% dans le bras ouest (NDLR, côté breton)". Oui, tout cela est un peu technique, mais Virginie s'amuse : "En réalité, le Mont est en 'Normantagne' ou en 'Bretandie' ". Et, souriante : "Il y a tellement longtemps que le Mont est normand, aujourd'hui, il y a prescription !". Ajoutons que le Mont-St-Michel est inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco... ce qui élargit fortement la population qui peut le revendiquer.

VOTEZ !