Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tours : la police intervient pour un jeune chevreuil en liberté dans le centre-ville

-
Par , France Bleu Touraine

Ce vendredi 17 avril dans la soirée, la police de Tours est intervenue car un jeune chevreuil en liberté se baladait près la galerie commerciale du Champ-Girault. D'abord capturé, il aurait été finalement remis en liberté grâce à l'intervention d'un louvetier.

Le jeune chevreuil a été relâché dans la nature
Le jeune chevreuil a été relâché dans la nature - Police nationale d'Indre-et-Loire

Intervention insolite ce vendredi 17 avril au soir pour les policiers de Tours. Vers 18 heures, ils sont appelés par le gardien de la galerie commerciale du Champ-Girault, derrière la gare. Profitant de la ville, plus calme avec le confinement, ce jeune chevreuil était sur la voie et risquait de provoquer un accident.

Affolé, l'animal court dans tous les sens. Le gardien parvient à le faire entrer dans le Sas de la galerie avant l'arrivée des policiers. Ces derniers cherchent alors une solution pour le faire sortir sans risque et appellent la Direction départementale des territoires qui contacte Frédéric Lefief, le président de l'association départementale des lieutenants de louveterie.

Légèrement blessé mais relâché dans la nature

La police met alors en place un périmètre de sécurité le temps de l'intervention mais les perturbations ne sont pas importantes à cause de la baisse du trafic lié au confinement. 

Légèrement blessé dans cet affolement, l'animal est pris en charge vers 19 heures par le louvetier qui promet de le relâcher dans la forêt. 

Une intervention surprise qui est "sans doute une première à Tours" dans la carrière de l'officière de commandement. Et cette dernière de préciser avec ironie que "le chevreuil circulait sans attestation dérogatoire de déplacement !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess