Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Tout casser pour se défouler, c'est désormais possible à Toulouse

jeudi 22 novembre 2018 à 6:03 Par Simon Cardona, France Bleu Occitanie et France Bleu

Une salle de casse a ouvert mercredi 21 novembre à Toulouse. Le but : payer pour casser tous les objets devant soi en toute légalité et dans un temps déterminé pour ressortir de la salle bien défoulé.

France Bleu a testé pour vous la salle de casse
France Bleu a testé pour vous la salle de casse © Radio France - Simon Cardona

Toulouse, France

Vous avez tout essayé et pourtant il arrive parfois qu'au moment de vous mettre au lit, vous soyez encore énervé par un événement pénible de votre journée, la remarque d'un collègue ou une dispute avec un ami... Rien que d'y repenser vous donne envie de tout casser. Vous pouvez désormais le faire en louant une salle au Karnage Club, la première salle de casse de Toulouse. Elle a ouvert mercredi 21 novembre. 

Un commerce venu des États-Unis

Avant de tout casser, il faudra, par mesure de sécurité, s'équiper d'un masque, d'un casque, d'une blouse, d'un plastron et de gants. Puis il faut choisir son arme. Dans ce commerce toulousain, vous avez le choix entre une batte de baseball, un pied de biche ou un club de golf. Une fois dans la salle, tous les coups sont permis.

Des objets recyclés

Mais pourquoi louer une salle pour casser des objets destinés à la décharge ? "Ça peut paraître un peu paradoxal, mais il y a toute la partie sécurité : caméra de surveillance, vêtements de protection, explique Guillaume Fauré le gérant de Karnage Club. Et tous ces objets-là, je les récupère auprès de plusieurs partenaires. Une fois cassés, ils partent au recyclage."

Selon la formule choisie, vous avez entre 10 et 20 minutes pour casser vaisselle, ordinateurs, meubles, télévisions, etc. pour des forfaits allant de 15 à 100 euros.