Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Tout doit disparaître : à Bévy en Côte-d'Or, l'association "La Fraternelle", organisait un vide-village

dimanche 6 mai 2018 à 16:16 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Des chaises, des meubles, de la vaisselle, des vêtements, des jeux pour enfants, du matériel hi-fi et même des mobylettes! Ce dimanche 6 mai 2018, les habitants de Bévy (Côte-d'Or), organisaient sous l'égide de l'association "La Fraternelle" leur tout premier vide-village.

Les rues de Bévy en Côte-d'Or ce dimanche 6 mai 2018
Les rues de Bévy en Côte-d'Or ce dimanche 6 mai 2018 © Radio France - Thomas Nougaillon

Bévy, France

Mieux qu'un vide-grenier, mieux qu'un vide-maison c'est un vide-village que la microscopique commune de Bévy (Côte-d'Or), 130 habitants dans les Hautes-Côtes de Nuits-Saint-Georges, a réalisé ce dimanche. Une grande première organisée par "La Fraternelle", la seule association du village, à laquelle adhère plus de la moitié de la population communale! Particularité: les habitants étaient appelés à exposer les objets dont ils voulaient se débarrasser ou dont ils n'ont tout simplement plus l'utilité dans leurs cours ou dans leurs maisons, bref, à ouvrir les portes de chez eux aux chineurs. 

Les habitants ont vidé leurs maisons pour tenter de vendre certains objets dont ils ne voulaient plus - Radio France
Les habitants ont vidé leurs maisons pour tenter de vendre certains objets dont ils ne voulaient plus © Radio France - Thomas Nougaillon

C'est ainsi que dix-neufs maisons, sur la cinquantaine que compte Bévy, étaient ouvertes au public. Marie-Noëlle Hérin est à l'origine de ce vide-village. "Il fait beau donc on a choisit de tout poser dehors !" explique cette bénévole à "La Fraternelle". "Le vide-maison c'est souvent à l'occasion des déménagements que l'on fait cela -poursuit avec une bonne dose d'humour Marie-Noëlle Hérin- mais là on ne déménage pas le village, simplement, chacun pose ce qu'il a envie de débarrasser à des prix défiants toute concurrence".

Marie-Noëlle Hérin

Marie-Noëlle Hérin - Radio France
Marie-Noëlle Hérin © Radio France - Thomas Nougaillon

Alexandra Gérard, secrétaire de "La Fraternelle", vit dans ce joli village de Bévy depuis quelques années. Elle évoque le cas de son fils qui a visiblement le sens des affaires! Il a vendu deux vieilles mobylettes. "Une Motobécane de 1978 et un "103" Peugeot de 1987, il va pouvoir se racheter une mobylette toute neuve à la place !" Deux engins que le jeune garçon a bien vendu.

"Je dois dire le prix là? Eh bien il en a vendu une à 200 et l'autre à 250 euros !" Parmi les visiteurs à ce vide-village, beaucoup de professionnels, des brocanteurs, des antiquaires, venus très tôt le matin. "Il y a beaucoup de collectionneurs, certains étaient sur place vers 7h30, malheureusement il n'y avait pas beaucoup de maisons ouvertes à cette heure-là. Dommage."

Alexandra Gérard

Alexandra Gérard, son fils a vendu deux mobylettes  - Radio France
Alexandra Gérard, son fils a vendu deux mobylettes © Radio France - Thomas Nougaillon

Christophe, 43 ans, ouvrier viticole à Chevannes est venu avec sa femme et sa petite Alix, 2 ans, à la recherche d'objets bien précis... "Moi je regarde plutôt les vieux outils. Je suis intéressé par "la vieillerie", les pioches ce genre de choses".   

Christophe est venu de Chevannes en famille pour chiner dans le somptueux village de Bévy

Cette dame a fait une affaire, elle a payé ce canapé de type "BZ" 15 euros! Une aubaine! - Radio France
Cette dame a fait une affaire, elle a payé ce canapé de type "BZ" 15 euros! Une aubaine! © Radio France - Thomas Nougaillon

Si ce vide-village était une première pour Bévy, la commune est néanmoins habituée à ce genre d'événements puisque l’association "La Fraternelle" organise tous les deux ans "les Belvésiennes", une manifestation durant laquelle les habitants ouvrent leurs maisons pour faire découvrir leurs créations au public. L'idée faisant son chemin, ce vide-village, pourrait d'ailleurs avoir lieu désormais tous les deux ans.

Reportage