Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Traversée de la Manche à la nage : départ imminent pour le sportif de l'Yonne Arnaud Chassery et ses coéquipiers

mardi 31 juillet 2018 à 20:30 Par Xavier Demagny, France Bleu Auxerre et France Bleu

C'est une traversée mythique, celle de la Manche, à la nage, entre l'Angleterre et la France. Arnaud Chassery, originaire de Joigny dans l'Yonne et connu pour ses exploits sportifs, va tenter une nouvelle traversée avec trois coéquipiers. Ils doivent partir ce jeudi, à 2h du matin.

Arnaud Chassery, lors de sa traversée de la Manche en 2008.
Arnaud Chassery, lors de sa traversée de la Manche en 2008. - DR

Yonne, France

Le défi sportif est extraordinaire pour quatre nageurs dont l'Icaunais Arnaud Chassery, né à Joigny. Spécialiste des aventures sportives et des nages de longues distances, il va avec ses trois coéquipiers français (Jacques Deutsch, Sylvain Berthomeau et Frédéric Constanda) traverser la Manche à la nage, en relais, sans palme ni combinaison. 

Faire connaître une maladie infantile

Comme à chacun de ses exploits sportifs, Arnaud Chassery se met au service d'une cause avec son association Alopias. Cette année, il veut faire connaître une maladie infantile, la diplégie spastique. C'est un syndrome qui entraîne une paralysie des jambes et des hanches très jeune. "Si vous ne parlez pas de cette maladie, personne n'y fait attention. Cette prouesse est une vitrine et nous permet de faire connaître cette maladie, souvent diagnostiquée tardivement, donc il faut en parler", expliquait mardi soir le sportif sur France Bleu Auxerre.  

Ce n'est pas un coup d'essai

Arnaud Chassery a déjà traversé la Manche en solitaire, il y a dix ans, en 2008. Sans combinaison ni palmes, il rejoint les côtes françaises en 16 heures et 38 minutes, pour un total de 64 kilomètres. Deux ans plus tard, il traverse le détroit de Gibraltar dans les mêmes conditions en 4 heures. Il se fait connaître du très grand public en accompagnant son ami Philippe Croizon dans son défi de relier les cinq continents à la nage en 100 jours.

En 2017 enfin, il accompagne le maire paraplégique d'une commune bretonne dans son ascension du Kilimandjaro. 

Une épreuve physique et encadrée 

La traversée de la Manche à la nage est une véritable épreuve physique. La distance minimal à parcourir entre le Royaume-Uni et la France est d'environ 34 kilomètres, mais avec les courants et la dérivation, on atteint très souvent le double.

Il faut éviter les bateaux - le Channel est une route maritime importante - et la pollution. L'eau est très froide, 15 degrés, et il faut arriver à supporter cette température pendant plusieurs heures de suite. Quant à la durée globale, elle est d'environ 10 à 15 heures de traversée en solo ou en relais.

Fin juillet, Arthur Germain, 16 ans, l'un des fils de la maire de Paris Anne Hidalgo est devenu le plus jeune Français à traverser la Manche à la nage, après 9h47 d'efforts pour parcourir 51 kilomètres.

La traversée de la Manche à la nage. - Radio France
La traversée de la Manche à la nage. © Radio France - Xavier Demagny

Les traversées sont également très encadrées. Elles peuvent se faire en solitaire ou en relais, comme c'est ici le cas avec Arnaud Chassery et son équipe. Le règlement n'autorise qu'un maillot de bain classique, un bonnet en latex ou silicone, une paire de lunette, de la graisse pour résister au froid et au sel de mer et de la crème solaire, ainsi qu'un éclairage pour nager de nuit. Il est interdit d'utiliser des palmes ou une combinaison car sinon, la traversée n'est pas validée. Deux associations, le Channel Swimming Association et le Channel Swimming & Piloting Federation) homologuent les prouesses physiques des nageurs. 

Départ au plus tôt mercredi ou d'ici vendredi

Arnaud Chassery est arrivé avec ses coéquipiers à Douvres il y a déjà près d'une semaine, dans l'attente du feu vert pour effectuer la traversée : "C'est le bateau pilote qui nous annonce la décision du départ, explique-t-il. Nous attendons des informations précises, il faut que nous soyons prêt, le départ doit se tenir entre ce mardi et vendredi maximum. Ça se décide en fonction de la météo, il y a eu gros orage et des vents de force 10 samedi dernier et le temps a été complètement détraqué. Depuis le vent est monté et le mer a du mal a retrouver son calme". 

Le feu vert ils l'ont obtenu hier mardi : la traversée doit débuter dans la nuit de mercredi à jeudi. Le départ doit être donné vers 2 heures du matin, heure de Paris.

Cette traversée sera à vivre avec France Bleu Auxerre puisque notre reporter va accompagner les nageurs pendant leur traversée. "On reçoit beaucoup de messages de l'Yonne et ça nous fait très plaisir" a d'ailleurs souligné le nageur sur France Bleu.