Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

De la fiente d'étourneaux plein les trottoirs et les voitures, ça grogne à Caen

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le ciel de l'agglomération caennaise est actuellement envahi par des nuées d'étourneaux. Et sous les arbres où ils s'abritent la nuit, on trouve des trottoirs maculés de fiente et une odeur pestilentielle. La campagne d'effarouchement vient de démarrer. Un peu tard au goût des riverains.

Les petits oiseaux migrateurs, arrivés d'Europe de l'est il y a quelques semaines, envahissent le ciel caennais en soirée.
Les petits oiseaux migrateurs, arrivés d'Europe de l'est il y a quelques semaines, envahissent le ciel caennais en soirée. © Maxppp - G Ruoppolo

Caen, France

Drôle de surprise pour Julien samedi dernier. Venu passer la soirée dans le centre ville, il avait garé sa voiture dans une des principales rues, la rue Saint Jean, malheureusement sous des arbres... le résultat est impressionnant. 

Les petits oiseaux migrateurs ont commencé à arriver à Caen depuis quelques semaines en provenance d'Europe de l'est. "Mais il fallait attendre qu'ils soient tous là pour démarrer la campagne d'effarouchement" explique Franck Bouloux, directeur du service santé risque salubrité à la ville de Caen. "Le risque de déclencher les opérations avant que l'ensemble des populations soit arrivé, c'est de nuire à l'efficacité de l'intervention et d'avoir des populations qui restent ensuite en centre ville pendant tout l'hiver". 

"Je ne vais pas laisser mes clients attendre les pieds dans la fiente !" s'énerve le boucher du marché du dimanche 

Mais en attendant, ce sont notamment les commerçants du marché Saint Pierre à Caen qui en font les frais. Armel Sauvegrain, le boucher, ne décolère pas. "J'ai passé 35 minutes dimanche matin à nettoyer l'emplacement, j'en avais plein le pantalon, plein les chaussures... et je reste poli !" En remballant en début d'après-midi, il a remis 20 minutes à laver son camion qui avait été la cible des fientes pendant la matinée. "On nous demande de laisser notre emplacement propre en repartant, mais il faudrait que ce soit aussi le cas quand on arrive !"

Les fientes d'étourneaux maculent le trottoir juste devant l'étal du boucher le dimanche Place Courtonne à Caen. - Radio France
Les fientes d'étourneaux maculent le trottoir juste devant l'étal du boucher le dimanche Place Courtonne à Caen. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Le nombre d'étourneaux présents actuellement sur l'agglomération caennaise est estimé à environ 50 000 individus selon le groupe ornithologique normand. Durant la journée, ils vont se nourrir dans des champs et reviennent en ville s'abriter la nuit dans les arbres. "Il y a une douzaine de "dortoirs" d'arbres répertoriés à Caen, explique Franck Bouloux. Il faut donc chercher les oiseaux chaque soir pour savoir d'où on doit les déloger". Les opérations d'effarouchement ont donc lieu à la tombée de la nuit, pendant deux semaines de 18 heures à 22 heures "selon une méthode acoustique non létale, détaille Franck Bouloux, avec un haut parleur qui imite le cri du geai, parce que c'est celui qui prévient les étourneaux de l'arrivée d'un prédateur". Du coup les oiseaux partent nicher ailleurs. 

Si vous repérez des étourneaux en nombre important, prévenez la mairie au 02 31 30 41 00 pour que l'équipe puisse passer. 

Choix de la station

France Bleu