Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Trou à rat vendu en l'état" : le village ardéchois de Saint-André-Lachamp sur Leboncoin pour 680.000 euros

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

L'annonce est apparue lundi 16 décembre sur le site Leboncoin. Un titre accrocheur, "village amusant", mais un texte humiliant. L'auteur anonyme de l'annonce s'en prend à tout : paysage, voirie, météo. Le maire estime qu'il s'agit d'une personne déçue par une décision d'urbanisme et qui se venge.

Capture d’écran de l'annonce publiée ce 17 décembre
Capture d’écran de l'annonce publiée ce 17 décembre - capture d’écran

Saint-André-Lachamp, village ardéchois de 158 habitants... dont apparemment un mécontent ! Une petite annonce pour vendre ce village du Sud-Ardèche est apparue lundi soir sur le site Leboncoin. Le titre est accrocheur : "Saint-André-Lachamp : village amusant", en vente pour 680.000 euros.

Mais le texte de l'annonce est rédigé sur un tout autre ton, et ce dès la première phrase : "Village entier, Vendu en l’état à trier beaucoup. Prévoir aussi un très gros nettoyage du bordel qui peut se trouver un peu partout sur la commune."

Capture d''ecran de l’annonce anonyme désormais supprimée par le site
Capture d''ecran de l’annonce anonyme désormais supprimée par le site - capture d'ecran

Le maire du village a signalé l'abus au site internet qui a supprimé l'annonce une première fois. L'auteur, toujours anonyme, l'a remise en ligne en baissant le prix du village de 700.000 euros à 680.000. Cette seconde version a également été supprimée mardi 17 décembre en fin de matinée.

Des habitants "outrés" 

Pour le maire du village, Luc Parmentier, aucun doute : cette annonce ne peut venir que d'une personne déçue par une décision qui ne lui convient pas. L'élu précise :

" On ne fait pas que des heureux, surtout avec les décisions d'urbanisme quand on fait appliquer la loi" 

Le maire prend cela comme une mauvaise blague "un peu potache", mais il est peiné pour ses conseillers municipaux et même certains de ses administrés. Plusieurs lui ont téléphoné pour dire leur écœurement. "Ils sont outrés" précise Luc Parmentier, qui trouve l'annonce d'autant plus injuste que depuis plusieurs années il se bat avec son équipe municipale pour "redynamiser le village", notamment avec des animations culturelles. 

Luc Parmentier pense avoir identifié l'auteur de l'annonce et se réserve le droit de porter plainte si elle est à nouveau publiée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess