Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - "Tu m'appelles Monsieur le président de la République" : Emmanuel Macron recadre un jeune au mont Valérien

lundi 18 juin 2018 à 17:30 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Le président Macron a réprimandé lundi un jeune qui l'avait interpellé avec un "Ça va Manu ?" après la cérémonie des commémorations de l'appel du 18 juin 1940 à Suresnes. Il lui a demandé de l'appeler "Monsieur le président ou Monsieur" en lui rappelant qu'il était dans une cérémonie officielle.

Le président Macron au mont Valérien.
Le président Macron au mont Valérien. © Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium

Suresnes, France

Emmanuel Macron recadre un jeune qui l'avait interpellé sur un ton familier lors d'un déplacement à Suresnes. Le jeune homme, qui attendait le président derrière une barrière au mont Valérien (Hauts-de-Seine) pour les commémorations de l'appel du 18 juin 1940 lancé par le général de Gaulle, avait d'abord entonné les paroles de l'Internationale socialiste. Et puis il avait lancé : "Ça va Manu ?" 

Tu m'appelles Monsieur le président de la République ou Monsieur"

Le président a immédiatement réagi.  "Non, non, tu es là dans une cérémonie officielle. Tu te comportes comme il faut", a lancé Emmanuel Macron, avant que le jeune garçon ne s'excuse.

Le président a ajouté : "Tu peux faire l'imbécile, mais aujourd'hui, c'est la "Marseillaise" et le "Chant des Partisans". Tu m'appelles Monsieur le président de la République, ou Monsieur... Tu fais les choses dans le bon ordre. Si un jour tu veux faire la révolution, tu apprends d'abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même".  

Les leçons du président

Ce n'est pas la première fois que le président français fait la leçon à un badaud au cours d'un déplacement. En pleine campagne présidentielle, il avait lancé à un ouvrier en grève : "La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler." 

Il y a quelques jours, une vidéo diffusée par sa conseillère à l'Elysée avait fait grand bruit. Emmanuel Macron disait que les aides sociales coûtaient "trop de pognon", sans permettre de sortir "les gens de la pauvreté".