Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tulle : piquée aux fesses, la statue des Clampes est la première Corrézienne vaccinée contre le Covid

-
Par , France Bleu Limousin

C'est la bonne blague du jour. Une énorme seringue a été piquée dimanche dans les fesses de la statue des Clampes à Tulle. Une facétie de la Commune libre du Trech, qui a ainsi fait de la Corrézienne de pierre la première vaccinée contre le Covid. Normal pour une maladie estampillée du nombre 19.

Les clampes de Tulle illustrent aussi les craintes sur la vaccination. L'une est d'accord; l'autre a peur des effets secondaires !
Les clampes de Tulle illustrent aussi les craintes sur la vaccination. L'une est d'accord; l'autre a peur des effets secondaires ! © Radio France - Philippe Graziani

Il fallait les joyeux lurons de la Commune libre du Trech, privés cette année de l'organisation du cabaret du Trech à cause de l'épidémie, pour y penser. Ce dimanche ils ont vacciné contre le Covid la statue des Clampes, emblématique dans le quartier tulliste. Une seringue a été plantée dans les fesses de l'une des clampes qui répond au nom de Marie-Pierre.  Une piqûre dans les fesses plutôt que dans l'épaule comme c'est la règle pour la vaccination, la vraie, contre le coronavirus car, précisent les farceurs infectiologues tréchois, "c’est là qu’il y a la plus grande concentration du virus. Tous les Français le disent ! Ils en ont plein les fesses de ce virus ". L'autre clampe a été masquée parce qu'elle préfère "attendre pour voir d’éventuels effets secondaires !"

Et puis quoi de plus normal que ce soit une Corrézienne qui soit la première (presque en fait) vaccinée en France contre ce Covid puisque le nombre 19 y est accolé rappelle la Commune libre du Trech. En tout cas la statue a bien supportée la vaccination. Et, assurent les compères "aucun souci à se faire, lorsqu’on enlèvera la seringue, d’ici quelques jours, pas de point rouge, ni de cicatrice, aucune trace d’injection n’est à redouter."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess