Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un accouchement sur le parking de la gendarmerie d'un village de l'Ain, première naissance depuis 1977 !

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

La petite Eloïse n'a pas attendu la maternité de l'hôpital d'Annecy ce mardi matin. Ses parents de Mijoux (Ain) ont dû faire escale sur le parking de la gendarmerie de Chézery-Forens. Gendarmes, pompiers et médecin du coin l'ont aidée à venir au monde.

Eloïse est née dans le camion des pompiers
Eloïse est née dans le camion des pompiers - Gendarmerie de l'Ain

"C'est une très belle histoire qui va marquer le village et la vallée de la Valserine !" résume en souriant le major David Desfarges, à la tête de la compagnie de Chézery-Forens. Renseignement pris auprès du maire : il n'y avait pas eu de naissance depuis 43 ans dans ce village ! 

Comment le parking de la gendarmerie s'est transformé en maternité de campagne 

Les parents de Mijoux espèrent leur deuxième enfant, mais pas si tôt : le bébé est attendu quinze jours plus tard. Aux aurores, les événements se précipitent. L'objectif est alors d'atteindre la maternité de l'hôpital d'Annecy en Haute-Savoie, mais la petite impatiente a préféré naître dans son département, dans l'Ain. Au bout d'une vingtaine de kilomètres, le couple joue la sécurité et s'arrête sur le parking désert de la gendarmerie de Chézery-Forens. Premières contractions dans la voiture. Il faut faire vite. 

Un peu avant 7 heures, les futurs parents appellent le numéro central de la gendarmerie qui contacte la militaire de permanence à la caserne. Petit clin d’œil de l'origine du monde : la gendarme se prénomme Ève. Elle prend tout de suite les choses en main en rassurant le couple, jusqu'à l'arrivée des pompiers. 

Le Samu 74 vient en renfort, tout comme la docteure de Champfronier, le village d'à côté. Seconde série de contraction dans le véhicule des pompiers et Eloïse naît à 7h05 sur le parking de la gendarmerie. Par sécurité, tout ce petit monde est amené en convoi jusqu'à l'hôpital de Saint-Julien-en-Genevois. Et le major se félicite : "La maman et le bébé se portent très bien. Ça fait chaud au cœur."  

La nouvelle "maternité" de campagne
La nouvelle "maternité" de campagne - Gendarmerie de l'Ain
  • Bébé
Choix de la station

À venir dansDanssecondess