Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un agneau sauvé grâce à un covoiturage entre Bordeaux et un refuge du Teil

mercredi 14 mars 2018 à 17:55 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Un agneau a été trouvé abandonné au fond d'un fossé ce week-end en région bordelaise. Une belle chaîne de solidarité s'est alors mise en place pour l'emmener en covoiturage jusqu'au refuge Le Mistral de l'association Altervita au Teil en Ardèche.

Thunder, le petit agneau bordelais accueilli au refuge Le Mistral au Teil en Ardèche.
Thunder, le petit agneau bordelais accueilli au refuge Le Mistral au Teil en Ardèche. - Altervita

Cet agneau d'une semaine a été retrouvé abandonné dans un fossé, sous un orage, en région bordelaise. La jeune femme qui l'a découvert a décidé d'appeler l'association Altervita, fondée par un couple qui vient d'ouvrir un refuge au Teil. L'animal baptisé Thunder (le tonnerre) est ce mercredi après-midi dans un covoiturage BlaBlaCar pour rejoindre l'Ardèche.

Plus de 600km en covoiturage pour transporter Thunder

Thunder, le petit agneau bordelais sauvé grâce à une belle chaîne de solidarité. - Aucun(e)
Thunder, le petit agneau bordelais sauvé grâce à une belle chaîne de solidarité. - Altervita

"La jeune femme qui a trouvé ce petit agneau nous a contacté pour nous demander des conseils pour le nourrir et nous a demandé de l'accueillir" explique Clément Bastie, le cofondateur de l'association teilloise Altervita. "Il y a très peu de refuges pour animaux d'élevage en France, c'est pour ça que cet agneau doit parcourir plus de 600 kilomètres jusque chez nous".

"Il y a très peu de refuges pour animaux d'élevage en France"

Grâce à des messages postés sur les réseaux sociaux et les sites de covoiturage, le couple teillois qui a fondé l'an dernier ce refuge a réussi à trouver une solution pour faire venir l'animal. "Beaucoup de gens ont proposé leur aide pour l'emmener, on a été surpris, ça fait très plaisir" explique Emilie Challier, cofondatrice de l'association Altervita. "C'est finalement Emilien, un maître-chien valentinois, qui lui fait faire le trajet en covoiturage cet après-midi, il nous le dépose sur l'aire de Montélimar vers 23h".

Le petit agneau doit arriver ce mercredi soir au Teil après plus de six heures de covoiturage.  - Aucun(e)
Le petit agneau doit arriver ce mercredi soir au Teil après plus de six heures de covoiturage. - Altervita

Reportage au refuge Le Mistral au Teil sur cette belle histoire.

Une nouvelle vie pour le petit agneau

Le refuge Le Mistral au Teil, créé l'an dernier par l'association Altervita. - Radio France
Le refuge Le Mistral au Teil, créé l'an dernier par l'association Altervita. © Radio France - Mélanie Tournadre

Une nouvelle vie commence pour Thunder. Il va être bichonné par Emilie et Clément dans leur refuge du Teil. Ce couple d'enseignants a fondé l'association Altervita il y a deux ans. Le petit agneau va rejoindre cinq brebis sauvées de l'abattoir. "On va se relayer pour lui donner ses six biberons par jour" explique Clément. 

"On reviendra le midi pour le nourrir, il aura ses six biberons par jour, il va être heureux ici"

Le petit agneau démarre une nouvelle vie au Teil en Ardèche.

Le couple teillois qui s'occupe bénévolement de cette association vous propose de parrainer Thunder, de participer aux frais via un don sur son site internet. Clément et Emilie comptent bientôt lancer un financement participatif pour financer d'autres installations afin de pouvoir recueillir dans de bonnes conditions d'autres animaux d'élevage comme des poules, des lapins ou encore des cochons.