Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Mushu donne naissance à un bébé panda roux à Ardes-sur-Couze

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Il s'en passe des choses au Parc Animalier d'Auvergne ! Après les louvetaux, les bébés bouquetins, les maki catta, voici un bébé panda roux. Il est né ce dimanche 9 juin et sa maman est la célèbre Mushu, la petite femelle qui avait pris la poudre d'escampette au mois de mars dernier.

Mushu près de sa cabane
Mushu près de sa cabane © Radio France - Dominique Manent

Ardes-sur-Couze, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Mushu fait à nouveau parler d'elle. La petite femelle panda roux, qui avait fugué en mars dernier avant d'être retrouvée saine et sauve dans un bois tout près du Parc Animalier, vient de donner naissance à un bébé. Un événement rare en captivité.

Prière de ne pas déranger

Les visiteurs du Parc ne verront rien, la jeune maman a besoin de calme. Un panneau installé sur l'enclos résume la situation : "Notre femelle a donné naissance à un bébé. Il est impossible d'accéder à la passerelle. Merci de votre compréhension". Mushu veille sur son petit, à l'abri des regards, dans sa cabane.

Un bébé aussi rare que fragile

Cette naissance est une surprise au Parc, d'autant que le panda roux est une espèce menacée et qu'il fait partie d'un programme européen de reproduction. Mais il va falloir être patient, attendre plusieurs jours avant de se réjouir vraiment, car le bébé serait particulièrement vulnérable. Quant au papa, Ibet, il va bien !