Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un boucher de chez Carrefour licencié pour avoir déposé un emballage de godemichés sur la voiture du directeur

vendredi 22 juin 2018 à 18:33 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Les salariés du Carrefour de Langueux dans les Côtes d'Armor sont appelés à débrayer à partir de 5h ce samedi matin. Ils protestent contre le licenciement pour faute lourde d'un salarié qui avait déposé un carton vide de godemichés sur le pare-brise de la voiture du directeur.

Carrefour Saran ouvrira le dimanche matin (photo d'illustration)
Carrefour Saran ouvrira le dimanche matin (photo d'illustration) © Radio France - Pierre Heckler

Langueux, France

L'histoire commence le 31 mars dernier sur le parking du magasin Carrefour de Langueux dans l'agglomération de Saint-Brieuc. C'est jour grève nationale dans le groupe. Il est tôt. 

Un carton vide de godemichés qui trainait sur le parking

Un petit groupe de grévistes trouve un carton vide de godemichés qui traine sur la parking et décide de le poser sur le pare-brise de la voiture du directeur avec un petit mot écrit dessus : "cadeau des syndicats". 

Licenciement pour faute lourde après "ce geste choquant et ignoble" 

Le patron n'a guère apprécié le geste. Lundi soir, le salarié qui a déposé le carton sur la voiture a reçu des mains d'un huissier de justice sa lettre de licenciement pour faute lourde, licenciement à effet immédiat pour "geste choquant et ignoble" est-il écrit dans le courrier. 

Ses collègues réclament sa réintégration immédiate

Le salarié s'appelle Jimmy, il est âgé de 27 ans, boucher depuis 8 ans chez Carrefour. Il n'est pas revenu travailler depuis lundi. Ses collègues demandent "sa réintégration immédiate". "C'est lui qui a déposé l'emballage mais ç'aurait pu être moi ou un autre et ce geste n'était pas dirigé contre le directeur mais contre le groupe, c'était sa voiture de société", explique Viviane Boulin, déléguée CGT chez Carrefour Langueux. "La femme de Jimmy est en formation, il a deux enfants, une maison à payer, vous imaginez un peu la situation", précise Viviane Boulin. _"On pourrait discuter du « bon goût » ou pas de l’initiative d’avoir fait cela mais la personne qui l’a fait n’a pas volé des millions ou dégradé  volontairement l’outil de travail_", ajoute la CGT dans un communiqué.