Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un boulanger landais sélectionné pour le concours national de la "meilleure baguette de tradition française" !

jeudi 10 mai 2018 à 19:13 Par Maëlle Robert, France Bleu Gascogne

Le boulanger mimizanais Laurent Rigouin va participer au concours national de "la meilleure baguette de tradition française", organisé à Paris dimanche 13 mai et lundi 14 mai prochains. Il a été sélectionné fin mars pour représenter la région Nouvelle-Aquitaine.

Laurent Rigouin a ouvert sa boulangerie avec son épouse il y a 9 ans à Mimizan.
Laurent Rigouin a ouvert sa boulangerie avec son épouse il y a 9 ans à Mimizan. © Radio France - Maëlle Robert

Landes, France

La meilleure baguette de France sera-t-elle landaise ?  Réponse ce week-end : le boulanger mimizanais Laurent Rigouin va en effet participer au concours national de la "meilleure baguette de tradition française" à Paris.

Ayant remporté le concours régional fin mars, Laurent Rigouin, 52 ans, représentera donc la Nouvelle-Aquitaine dimanche et lundi. Il aura face à lui 20 autres candidats venus de toutes les régions de France

Tous auront pour mission de fabriquer 40 baguettes en un temps limité, et cela en public, car la compétition se déroule sur le parvis de Notre-Dame. Les baguettes devront mesurer 50 cm et peser 250 grammes. 

La pression monte

"Je suis une pile électrique, ça fait un mois et demi que je m'entraîne", sourit Laurent Rigouin dans le fournil qu'il a ouvert il y a 9 ans à Mimizan.

Car les boulangers candidats ont déjà reçu les ingrédients qu'ils auront à disposition le jour J pour fabriquer leur pain. Mais si chaque professionnel dispose du même type de farine, de levain, de sel, c'est à chacun de décider du dosage, du taux d'humidité, du temps de pause, de pétrissage, de cuisson etc.

"C'est pour cela que je fais des essais au quotidien, pour me familiariser avec les ingrédients qui nous sont imposés, et voir comment ils réagissent, pour obtenir le meilleur résultat possible", poursuit le boulanger mimizanais, qui a souhaité concourir pour "défendre l'artisanat face aux boulangeriesindustrielles". Et aussi accroître sa renommée et séduire de nouveaux clients.

Calendrier :

Premier tour du concours national : dimanche 13 mai et lundi 14 mai. 

Résultat : lundi 14 mai à 16h30.

Finale avec les six meilleurs boulangers qualifiés pour tenter de remporter le titre : mardi 15 mai.