Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉO - Dans l'Eure, une chanson pour soutenir les "Gilets jaunes"

vendredi 23 novembre 2018 à 11:56 Par Flavien Groyer, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Momo et Charley, deux rappeurs Eurois, ont filmé le clip de leur chanson "Ramène la France à la raison" sur plusieurs ronds-points autour de Bernay, samedi 17 novembre. Trois minutes pour exprimer leur soutien aux "Gilets jaunes".

Momo et Charley (en orange) et trois de leurs soutiens.
Momo et Charley (en orange) et trois de leurs soutiens. © Radio France - Flavien Groyer

Eure, France

C'est une chanson pour "tous les gilets jaunes" selon Momo. Il est employé municipal et a écrit une partie de "Ramène la France à la raison" avec son ami Charley, maître nageur. Ils avaient envie de travailler ensemble depuis longtemps. C'est maintenant chose faite. Ils ont trouvé un son puis ont posé leurs problèmes personnels sur une page blanche. "On a écrit cette chanson avant le carburant, on se rendait compte que tout augmentait sauf les salaires. Il y avait un ras-le-bol" précise Momo. Quand les "Gilets jaunes" se sont mobilisés, ils ont décidé de se rendre sur le terrain à Bernay ou encore à Carsix . Ils ont fait la connaissance des manifestants et ont tourné avec. Ils étaient 70 devant la caméra :  "Au départ, les "Gilets jaunes" se méfiaient et quand ils ont entendu les paroles, ils sont venus vers nous très rapidement" explique Momo. Les deux rappeurs  ont tourné de jour et de nuit pour s'immerger complètement dans le mouvement des "Gilets jaunes. 

Une chanson inspirée par leurs propres soucis

Pour Charley, c'était "un devoir de s'exprimer sur les gilets jaunes, on est tous plus ou moins concernés". Hausse des taxes, baisse du pouvoir d'achat et des salaires qui stagnent : les deux rappeurs sont aussi confrontés à ces problématiques. "Y a rien qui change, dans deux mois je serai encore en train de ramasser des feuilles et vider poubelles, je suis comme tout le monde, j'exprime mon ressenti personnel." La musique comme un échappatoire pour Momo.

C'est la voix du peuple qui s'exprime, on parle avec le coeur - Momo

Ce titre évoque le tube de Vegedream "Ramenez la Coupe à la maison" qui fête la victoire des Bleus. Mais pour Momo et Charley, la solidarité du 15 juillet a disparu : On a voulu faire un lien entre les deux chansons. Aujourd'hui, les gens nous soutiennent mais il ne viennent pas sur les ronds-points. On ne voit pas les jeunes".

Les "Gilets jaunes" s'identifient à cette chanson

Une chanson aux cœurs des revendications des "Gilets jaunes". Ceux que nous avons rencontrés sont ravis à l'image de Patrice : "C'est moi qui a filmé, c'était génial ! Il parle du peuple, du malheur du peuple, on se retrouve dans cette chanson".

Déjà plus de 35.000 vues (le 23.11.2018 à 11h20) sur YouTube. Et Johnny, jeune "Gilet jaune" se sent soutenu, il l'a déjà téléchargé et l'écoute en boucle sur le rond-point de Carsix : "Ça me remonte le moral".

Des manifestants ravis de cette initiative et un succès sur internet, Momo et Charley ne pouvaient pas espérer mieux : "Je reçois plein de messages, je n'ai pas encore répondu mais je vais le faire !"

Une chanson et un clip pour soutenir les "Gilets jaunes" - Le reportage de Flavien Groyer