Insolite

Un concours du cracher de noyau de mirabelle à Nancy

Par Roxane Delaby, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu dimanche 28 août 2016 à 14:20

Les participants sont repartis avec leur diplome de cracheur de noyau de mirabelle
Les participants sont repartis avec leur diplome de cracheur de noyau de mirabelle © Radio France - Roxane Delaby

Le concours de cracher de noyau de mirabelles est un moyen comme un autre de mettre en valeur la mirabelle, fierté lorraine par excellence. Ce concours s'est déroulé ce week-end dans les Jardins botaniques du Grand Nancy.

Comment mettre en valeur les mirabelles ? En crachant des noyaux le plus loin possible… C’est l’idée qui a germé lors d’une réunion des responsables de l’exposition "Le jardin botanique ramène sa fraise et prend le melon! " qui a lieu en ce moment au Jardin botanique de Nancy. La cerise et l'olive ont déjà leur concours de crachat de noyau, alors pourquoi pas la mirabelle...

C'est chose faite, et pour ce week-end,  entièrement consacré à la mirabelle au Jardin Botanique, la compétition a eu du succès. Sous un soleil de plomb, plus de cent participants se sont pressés sur la ligne de départ. Objectif battre le record du monde du crachat de noyau de mirabelle, établi à 12,50 mètres par un lorrain.

La piste graduée des cracheurs de noyau de mirabelle - Radio France
La piste graduée des cracheurs de noyau de mirabelle © Radio France - Roxane Delaby

Au concours du crachat de noyau de mirabelles il n’y a pas vraiment d’école, alors c'est un peu chacun sa technique. Pour Josiane il faut bien nettoyer le noyau, afin qu’il n’y ai plus de pulpe dessus avant le lancer. René lui, se questionne sur le sens, vaut-il mieux le lancer la pointe devant ? Pas de stratégie du coté de Gilles : «il faut souffler c’est tout...». Le mieux, c'est la technique du lama répond Pierre. Bertrand, lui, craint d’avaler le noyau ou de perdre son dentier en le crachant.

Un participant très concentré sur la ligne de départ  - Radio France
Un participant très concentré sur la ligne de départ © Radio France - Roxane Delaby

Noyau nettoyé, Benoit est sur la ligne de départ. Il prend son élan, retient son souffle et expulse son noyau… 5,50 mètres … seulement. Les meilleurs atteindront avec peine les 10,60 mètres, on est encore loin du record. Julien est un peu déçu : « J'étais pas en forme aussi ... on ne m'avait pas prévenu qu'il y avait concours de crachat de noyau de mirabelle. Je suis un peu déçu, je reste sur une deuxième place avec 10,25 mètres ... puis je pense qu'il y avait un problème de calibrage des noyaux... ".  Un  brin de mauvaise foi, beaucoup d'autodérision, pour Rémi Saxe, responsable de l'exposition, et initiateur du concours, la meilleure technique au crachat de noyau, c'est de ne pas se prendre au sérieux et de s'entrainer beaucoup en mangeant des mirabelles.  Une compétition plus gourmande que sportive. Pour tenter de battre le record de 12,50 mètres, et vous régaler, rendez-vous jusqu'à 18h ce dimanche au Jardin botanique Jean Marie Pelt à Nancy.

Partager sur :