Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un dessin d’Ingres vendu plus d’un million d’euros aux enchères à Saint-Valery-en-Caux

Un dessin de Jean-Auguste-Dominique Ingres de 1833 a été vendu 1.089.000 euros lors de la traditionnelle vente aux enchères du 1er janvier à Saint-Valery-en-Caux, en Seine-Maritime. C’est la deuxième plus grosse enchère jamais faite pour un dessin de cet artiste.

Le dessin du Comte Molé signé Ingres a été acheté plus d'un million d'euros par un Américain
Le dessin du Comte Molé signé Ingres a été acheté plus d'un million d'euros par un Américain © Radio France - Bruno Roquigny

Saint-Valery-en-Caux, France

Les commissaires-priseurs n’en reviennent toujours pas. Le 1er janvier dernier, la salle des ventes de Saint-Valery-en-Caux est en ébullition. Un dessin d’un artiste réputé du 19e siècle, Jean-Auguste-Dominique Ingres, est adjugé à un acheteur Américain pour 900.000 euros au marteau, 1.089.000 euros avec les frais. Une autre oeuvre du même artiste est également vendue lors de ces enchères pour la somme de 450.000 euros avec les frais. Un véritable record. 

Des dessins perdus dans un sous-sol

Pourtant, rien ne laissait présager un tel succès pour ces oeuvres. Abandonnés pendant des années avec d’autres objets dans le sous-sol de la maison d’une femme de la région, les dessins ressurgissent presque par hasard, il y a quelques mois : « Cette dame voulait vider son sous-sol, explique Maître Bruno Roquigny, commissaire-priseur chargé de la vente. Il y avait quelques tableaux entreposés sur une table. Elle m’a demandé de les débarrasser. Et c’est là que je l’ai vu. »

Ferdinand-Philippe-Louis-Charles-Henri de Bourbon-Orléans,  le "Duc Ferdinand" par Ingres - Radio France
Ferdinand-Philippe-Louis-Charles-Henri de Bourbon-Orléans, le "Duc Ferdinand" par Ingres © Radio France - Bruno Roquigny

Ce dessin signé « Ingres », daté de 1840 et représentant le Duc Ferdinand, n’échappe pas à l’oeil expert du professionnel. Après analyses, il est identifié. C’est un original.

La propriétaire sort alors une deuxième esquisse de sa cave, dans le même style. Là, c’est le Comte Louis-Mathieu Molé, un secrétaire d’état de l’époque, qui pose fièrement en 1833. « Ce n’est pas le personnage le plus connu du 19e siècle, admet Bruno Roquigny. Ingres avait totale liberté pour le représenter avec un coup de crayon exceptionnel. C'est pour cela qu'il a plus de valeur que l'autre. » 

Dessin du Comte Molé, par Ingres - Radio France
Dessin du Comte Molé, par Ingres © Radio France - Bruno Roquigny

Les deux trésors familiaux, gardés précieusement de génération en génération, peuvent maintenant passer aux enchères. 

Des acquéreurs étrangers

Le jour J, les collectionneurs et les potentiels acheteurs sont nombreux dans la salle des ventes. Les téléphones connectés à l’étranger font monter les prix. Le premier dessin, celui de 1840, est adjugé à un acheteur Chinois quasiment au prix estimé par les commissaires-priseurs. Le deuxième, lui, pulvérise les records. Le petit cadre de 30 cm sur 40cm quitte la France, sa terre natale, pour les Etats-Unis.