Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un Dijonnais va parcourir 3000 km sur une trottinette électrique

samedi 30 juin 2018 à 23:55 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Un Dijonnais prend ce dimanche matin le départ d'un périple de 3000 km à travers l'Europe. Et c'est en trottinette électrique qu'il va le faire. L'engin tracte une remorque où Fabien Ruinet et son accompagnateur, Nicolas Morais, pour sa part à bicyclette, vont ranger toutes leurs affaires.

Fabien Ruinet prêt pour un long voyage avec sa trottinette électrique et sa remorque
Fabien Ruinet prêt pour un long voyage avec sa trottinette électrique et sa remorque © Radio France - Jacky Page

Dijon, France

Le départ a été fixé à 9 heures à Dole, ce 1er juillet, sur l’EuroVélo 6, une véloroute européenne. Nos aventuriers emprunteront aussi au cours de leur voyage les routes EuroVélo 11 et 8. C'est avec une trottinette électrique que Fabien Ruinet a donc décidé de se lancer dans l’aventure. Un véhicule que le Dijonnais connaît bien, puisqu'il organisait des sorties pour les touristes dans le vignoble, au guidon de trottinettes électriques tout-terrain. Après des soucis de santé en début d'année, Fabien Ruinet, encouragé par un ami, s'est mis en tête de relever ce défi, tout en se faisant plaisir, « parce que c’est solidaire, on part à deux, on avait envie de découvrir l’Europe, d’une façon originale, et aussi pour promouvoir le produit que j’ai créé ».

Jusqu'à 150 kilomètres par jour

Le produit en question, c'est une trottinette tout-terrain qu'il a lui-même motorisée, tout en limitant la puissance du moteur pour augmenter l'autonomie. Avec trois batteries de rechange, il pense pouvoir couvrir jusqu'à 150 km par jour, sur les itinéraires les plus favorables, en tractant une remorque de 60 kilos chargée de toutes ses affaires. Dans les Alpes, il va falloir donner de sérieux coups de mollet pour faire monter tout ça. « C’est le moment qui va être sportif, il va aussi falloir utiliser ses jambes, et pousser, supporter le moteur ». Et justement, faire de la trottinette électrique, ce serait plus physique qu'on ne pourrait le croire : « on est sur du gainage assez mobile, il faut pouvoir absorber les petites bosses quand il y en a, il ne faut pas être droit comme un balais, c’est comme au ski, en flexion-extension ».

Pas de budget, une attente d'hébergement solidaire

Dans ce périple, un ami, Nicolas Morais, va l’accompagner  à bicyclette. Les deux hommes vont essayer de faire en sorte que le voyage ne leur coûte rien ou presque : «  le but c’est de faire un voyage solidaire. On a prévu de faire du couchsurfing, du camping sauvage. On a acheté des produits régionaux, pour donner à nos familles d’accueil, qu’on rencontrera sur la route, on va faire du porte à porte ». Pour compléter leur budget, une cagnotte en ligne est ouverte aux généreux donateurs sur le site Leetchi.

Le retour est prévu fin juillet ou début août, après avoir parcouru une dizaine de pays européens, le sud de l’Allemagne, la Hongrie, l’Autriche, la Slovaquie, la Serbie, le Monténégro, la Grèce, la Croatie, la Slovénie, et l’Italie, avant de rentrer en France par la Côte-d’Azur. Les deux voyageurs donneront de leurs nouvelles sur la page Facebook de la société Kick'N'Go.