Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Le Dragon de Saint Michel-de-Chavaignes

jeudi 28 septembre 2017 à 6:00 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

Si vous vous baladez du côté de Saint Michel-de-Chavaignes et que vous croisez un dragon. Ne vous inquiétez pas, vous ne souffrez pas d'hallucinations !

Le Dragon de Saint Michel de Chavaignes culmine à 5.50 mètres de haut
Le Dragon de Saint Michel de Chavaignes culmine à 5.50 mètres de haut © Radio France - yann lastennet

Saint-Michel-de-Chavaignes, France

La bête existe. Elle trône à l'entrée du village, route de Thorigné-sur Dué. Cette sculpture en pierre de plus de 5 mètres de haut n'est pas encore terminée mais déjà elle fait parler d'elle. "Les gens s'arrêtent, prennent des photos !" sourit André André Chambrier, sculpteur et président de l'association Mains d'Art. "Ils se demandent qu'est-ce que c'est ce machin ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?" Ben oui, pourquoi ce Dragon en pierre a élu domicile à Saint Michel de Chavaignes ? "C'est bien connu ! Saint Michel terrasse le Dragon dans le Nouveau Testament" rappelle Cyrille Pelletier, vice-présidente de l'association. "Tout cela rappelle l'histoire de la commune. Nous avons un vitrail dans l'église qui représente la scène". Le reportage France Bleu Maine de Yann Lastennet

Le reportage France Bleu Maine de Yann Lastennet

2 tonnes de pierre de roussard

André Chambrier et Cyrille Pelletier, de l'association Mains d'Art, devant le dragon  - Radio France
André Chambrier et Cyrille Pelletier, de l'association Mains d'Art, devant le dragon © Radio France - Yann Lastennet

Les travaux ont débuté en mars dernier. Pour construire le dragon, il a fallu sculpter et empiler 2 tonnes de pierre de roussard, une pierre typique du nord Sarthe, gracieusement offertes par l'entreprise Cemex de Bouloire. Des habitants du village ont donné un coup de main, ce qui n'a pas empêché André Chambrier de se faire une tendinite à forcer d'assembler les pierres. Un échafaudage a été monté pour mettre en place la tête, perchée à 5.50 mètres du sol et qui est tournée vers le village de 760 habitants. Les dents du dragon ont été taillées dans du marbre blanc. Un tuyau sort de la bouche de la bête. Il sera relié plus tard à une bouteille de gaz pour que "l'animal" puisse cracher du feu, en certaines occasions, comme par exemple au 14 juillet.

Saint Michel-de-Chavaignes, terre de sculpture et de culture

Cette statue du Dragon est l'une des 5 statues implantées sur cette petite commune située à 30 km à l'Est du Mans. Un hommage à Hélène Bertaux. Cette sculptrice parisienne du XIXe siècle a passé les dernières années de sa vie à Saint Michel-de-Chavaignes où elle est enterrée. En 2009, l'association Mains d'Art a célébré les 100 ans de sa mort et depuis, elle fait venir l'été des artistes et notamment des sculpteurs dans la commune. Cyrille Pelletier, vice présidente de Mains d'Art

Cyrille Pelletier, vice présidente de l'association Mains d'Art

Chaque année en juillet, la commune organise une semaine de métiers d'art avec un prix féminin Hélène Bertaux, remis à une artiste. L'an passé, 6 artistes ont réalisé des oeuvres dans des blocs de marbre comme ce petit écolier assis devant l'école du village.

Une des sculpture en marbre réalisée lors du symposium de sculpture en juillet 2017 - Radio France
Une des sculpture en marbre réalisée lors du symposium de sculpture en juillet 2017 © Radio France - yann lastennet