Insolite

Bordeaux : un entretien pour le meilleur job de France

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde et France Bleu lundi 28 septembre 2015 à 6:00

Jérémie, Victor, Thomas et Laura de Loisirs Enchères font passer les entretiens
Jérémie, Victor, Thomas et Laura de Loisirs Enchères font passer les entretiens © Radio France - Yassine Khelfa

Ils sont vingt-quatre chanceux à avoir passé un entretien pour le meilleur job de France à Bordeaux durant ce mois de septembre, dans la startup loisirsencheres.com. Le poste : devenir testeur de loisirs et ambassadeur du site. Un CDD de quatre mois payé 2000€ par mois. On a assisté aux entretiens.

 Le job est simple : tester des restaurants, spas et autres parcs de loisirs en France ou à l'étranger. Au total 180 offres seront à tester pour l'heureux(se) employé(e). Pour obtenir  le job, les candidats ont dû se présenter en ligne avec une vidéo de 40 secondes maximum et récolter le plus de votes des internautes. Ils avaient jusqu'au 2 septembre pour tenter leur chance. Vingt-quatre personnes ont été pré-sélectionnés pour des entretiens à Bordeaux, qui ont commencé il y a une quinzaine de jours et qui se terminent cette semaine.

Emmanuel a passé un entretien pour le "Meilleur job de France" à Bordeaux

Emmanuelle,  27 ans originaire de Nantes

Après une école de commerce et plusieurs stages dans l'audiovisuel et le domaine de l'art, la jeune femme a postulé au "Meilleur job de France". L'entretien a tout d'un entretien des plus basiques, présentation, questions sur ses motivations, ses expériences de travail, ses qualités, ses défauts.

Je fume. (rires) et je ne dirai pas que je suis brute de décoffrage mais je suis parfois impertinente."

Ce qui peut surprendre par rapport à un entretien habituel, c'est l'aspect détendu des recruteurs et du candidat. À la fin de l'entretien,  une vidéo a été demandée à Emmanuelle, encore une ! Cette fois ci c'est en direct et la jeune femme a eu 30 secondes pour promouvoir un loisir, et pour la nantaise : c'était le saut à l’élastique.

Le saut à l'élastique, c'est dingue, ce n'est pas dangereux, c'est accessible à tous et le plus gros club de France est à seulement deux heures de Paris. Alors, prêt pour le grand saut ?

À la sortie Emmanuelle ressort tout de même les joues rouges, presque soulagée d'avoir terminé. "J'étais quand même un peu stressée, je me suis mise la pression toute seule mais bon j'espère avoir donner une bonne image". Emmanuelle a de quoi être stressée, il y a 23 autres candidats face à elle, des candidats qui sont venus parfois de très loin jusqu'à Bordeaux, comme l'explique Laura qui s'occupe du développement commercial pour le site.

On reçoit une candidate de Barcelone la semaine prochaine, on a des candidats venus du Costa Rica, de Russie, du Mexique. C'est bien qu'on propose "le meilleur job de France"

Les résultats seront donnés le 30 septembre.

Ce que recherche la startup

Thomas Boisserie est le co-fondateur de loisirsencheres.com, une startup bordelaise installée aux Chartrons depuis 14 mois. Il travaille avec 15 personnes, il recherche donc la 16ème mais avec un critère bien précis.

On veut pouvoir lui faire confiance. On est un site d'e-commerce, on ne peut pas tout le temps se déplacer pour tester les offres. On essaie vraiment de proposer tous les jours des choses qualitatives, ce qui fait qu'on sera vraiment ravi d'avoir quelqu'un qui puisse nous faire un retour suffisamment objectif pour pouvoir faire du bon boulot. Pour nous c'est un risque important parce que c'est un budget, on est une toute petite startup. L'idée c'est de faire un premier test et de voir à la fin des quatre mois si on peut pérenniser en embauchant une personne en CDI, à l'année.

"On aimerait surtout pouvoir lui faire confiance" Thomas Boisserie, co-fondateur