Insolite

Un Français s'apprête à traverser le Pacifique à la nage

Par Germain Arrigoni, France Bleu vendredi 28 octobre 2016 à 16:54 Mis à jour le vendredi 28 octobre 2016 à 22:25

Benoît Lecomte
Benoît Lecomte - © Lifeproof

Après être devenu en 1998 le premier homme à traverser l'Atlantique à la nage, Benoît Lecomte rêve d'un nouvel exploit dans le Pacifique. Le Français s’apprête à nager plus de 8.800 kilomètres entre Tokyo et San Francisco à partir de ce printemps. Francebleu.fr l'a interviewé ce vendredi.

C'est le plus grand océan du monde. Après l'Atlantique, Benoît Lecomte veut être cette fois le premier à conquérir l'océan Pacifique à la nage et sans planche.

Huit heures de nage par jour pendant six mois

En 1998, ce Français avait relié Hyannis Port près de Boston aux Etats-Unis et Quiberon dans le Morbihan, soit 5.300 kilomètres en 73 jours.

A 49 ans, il envisage de faire Tokyo (Japon) - San Francisco (côte ouest des Etats-Unis) à la force de son crawl "dans le sens du courant", précise celui qui est né à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise). Vivant aujourd'hui aux Etats-Unis, cet architecte de formation veut relever ce défi dès ce printemps 2017 après avoir vu son projet repoussé en 2015. La raison ? "Je n'avais pas mon propre bateau pour me suivre pendant mon périple."

De Tokyo à San Francisco, Benoît Lecomte s’apprête donc à nager plus de 8.800 kilomètres avec des palmes, un masque, un tuba et une combinaison. "Soit huit heures de nage par jour pendant cinq ou six mois", calcule-t-il. Pour y parvenir, il s’entraîne cinq jours par semaine. Beaucoup de physique au programme : de la course à pied, du vélo et un peu de nage... "le moins possible, pour garder le bonheur d'être dans l'eau le jour J", s'amuse-t-il.

Mais surtout du mental avec énormément de méditation pour "dissocier l'esprit et le corps". L'idée est de se préparer à occuper les journées de 8h de nage. Comment ? "Eh bien je vais faire comme si je retournais à l'école en me préparant un emploi du temps heure par heure." Et de détailler : "La première heure, je vais revivre un moment précis de ma vie comme un anniversaire en essayant de me souvenir de tous les détails comme l'odeur, le temps... La deuxième heure, je vais imaginer la construction d'un building. La troisième heure, je vais résoudre un problème de maths..."

  - Aucun(e)
- capture d'écran - TheLongestSwim.com

Il nagera à côté d'un voilier qui le guidera sur sa traversée. Il dormira à bord tous les soirs de la traversée et le ramènera dans l’eau à la position GPS où il se sera arrêté la veille.

"Je me sentais moins en sécurité sur ma moto"

Si la date précise du grand départ n'est pas encore fixée, c'est qu'elle dépendra des conditions météo ce printemps. Alors qu'il fêtera ses 50 ans au beau milieu de l'océan Pacifique, Benoît Lecomte voit son âge comme un atout : "même si physiquement c'est plus dur quand on prend de la bouteille, on est plus mûr mentalement avec l'âge". Et c'est bien ce qui prime dans cette aventure.

Le Français devra se méfier des requins, comme celui qui lui avait tourné autour pendant cinq jours dans l'Atlantique en 1998. Le squale avait été tenu éloigné par un champ magnétique émis par le bateau. Il redoute également les vagues notamment lors des tempêtes. "Mais le risque est minimum en mer surtout avec une équipe sur le bateau près de moi. Je me sentais moins en sécurité sur ma moto que j'avais à Paris où tout était plus aléatoire."

Protéger le milieu marin

Un défi qui a également un autre but : sensibiliser le grand public aux questions environnementales. "Depuis que je nage dans l'océan, je rencontre de plus en plus de plastique dans l'eau et la faune et la flore ont énormément changé", souligne-t-il.

Père de deux enfants, il a voulu agir à son échelle : "Qu'est-ce que vont avoir mes enfants ? Voir des choses magnifiques dans l'océan ou dans des vidéos ?" Les fonds collectés lors de ce défi seront notamment redistribués à des associations environnementales. Plus que quelques mois avant de se lancer dans le grand bain et écrire une nouvelle fois l'histoire en essayant de devenir le premier homme à traverser à la nage et sans planche le Pacifique.

Benoît Lecomte lors de la traversée de l'Atlantique en 1998 - Maxppp
Benoît Lecomte lors de la traversée de l'Atlantique en 1998 © Maxppp -

Suivre Benoît Lecomte

Partager sur :