Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un gratte-ciel chinois de 39 étages mis aux enchères sur internet

-
Par , France Bleu

Une idée de cadeau pour Noël prochain ? Une tour de 39 étages sera prochainement proposée aux enchères sur internet par la justice chinoise, avec une mise à prix de 71 millions d'euros.

Image d'illustration. Un autre gratte-ciel dans la grisaille chinoise.
Image d'illustration. Un autre gratte-ciel dans la grisaille chinoise. © Maxppp - .

L'édifice de 156 mètres de haut et d'une surface de 76.000 m2 est situé dans la ville de Taiyuan, dans la province du Shanxi, au nord de la Chine. Son chantier avait débuté en 2006 mais il a été suspendu en 2010 faute de fonds, après que le gros des travaux eut été achevé. L'hôtel qu'il devait abriter n'a donc jamais ouvert ses portes, selon la cour suprême du Shanxi, citée par l'agence Chine nouvelle.   

D'autres immeubles à vendre sur internet

Cette juridiction mettra donc la tour et son terrain aux enchères le 2 janvier sur le principal site chinois de commerce en ligne, Taobao, plateforme phare du leader local de l'e-commerce Alibaba, parfois surnommée "le eBay chinois". Le tribunal a diffusé des photos de ses parkings en sous-sol faiblement éclairés et de ses étages poussiéreux où s'empilent les matériaux de construction. Dans un effort de transparence dans la vente des biens saisis, la majorité des tribunaux chinois ont ouvert des comptes sur la plateforme d'enchères judiciaires de Taobao, selon Chine nouvelle.   

Immeubles d'habitation, voitures, bijoux, téléphones portables... Toute sorte de biens confisqués peuvent désormais s'acheter sur ce site.  En novembre, un bâtiment de 28 étages avait été mis aux enchères pour 218 millions de yuans par un tribunal de la province de Zhejiang. Mais personne n'a fait d'offre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess