Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un jeune joueur de baseball saint-lois recruté par une université américaine

jeudi 19 juillet 2018 à 16:36 Par Adrien Bossard, France Bleu Cotentin

Léo Jiminian, jeune Saint-Lois de 19 ans, vient d'être recruté par une université américaine, pour continuer sa formation de joueur de baseball. Le contrat de 200.000 dollars porte sur deux ans. Il pourra alors être recruté par une équipe de MLB, l'équivalent de la NBA en basket.

Léo Jiminian, ici, avec le maillot des Templiers de Sénart, équipe de première division française.
Léo Jiminian, ici, avec le maillot des Templiers de Sénart, équipe de première division française. - Equipe des Templiers de Sénart

Saint-Lô, France

Il n'a que 19 ans et pourrait jouer bientôt dans la meilleure ligue de baseball au monde, la MLB américaine. Léo Jiminian, né à Saint-Lô, va intégrer une université texane à la rentrée. Il vient de signer un contrat de deux ans, à hauteur de 200.000 euros, pour parfaire sa formation. Un tel montant, pour un joueur européen, c'est une première. Le jeune homme évolue pour l'instant en région parisienne chez les Templiers de Sénart, en première division française.

Fils d'un ancien international français

Considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens de la discipline, il commence le baseball à l'âge de 4 ans. Il faut dire que le papa, Carlos Jiminian, est lui-même joueur de baseball, ancien international français. Il fait ses premières armes dans l'équipe des Jimmers de Saint-Lô, dirigée par le papa. Élève au collège Bon Sauveur, il quitte la Manche à 15 ans pour Bordeaux, puis Toulouse, en sports-études, ce qui lui permet d'intégrer rapidement l'équipe de France, à 17 ans seulement. 

C'est lors d'un stage l'an dernier, en Arizona, que le deuxième base est repéré par un scout américain. Ce dernier va le suivre lors de plusieurs compétitions internationales, avant de lui proposer d'intégrer à la rentrée 2018 une prestigieuse université américaine au Texas. Une offre que Léo Jiminian accepte.

Léo Jiminian, ici, lors d'un match de première division française. - Aucun(e)
Léo Jiminian, ici, lors d'un match de première division française. - Equipe des Templiers de Sénart

"Il va vivre le rêve que je n'ai jamais pu réaliser", Carlos Jiminian, le père

Dans le championnat universitaire, le jeune Saint-Lois va disputer 160 rencontres par an, soit une tous les jours quasiment. Il va partir le 26 août et le père ne cache pas sa fierté. "Il ne vit que pour ça, avoue Carlos Jiminian. Son but, c'est d'atteindre la MLB. Pour tout joueur de baseball, c'est le Graal. C'est un peu comme la NBA en basket. Il va vivre le rêve que je n'ai jamais pu réaliser. Moi aussi, à son âge, j'ai eu l'opportunité d'intégrer le championnat universitaire américain. Mais j'ai été papa jeune, j'ai choisi la famille. Alors, je vais vivre ça à travers lui."

Carlos Jiminian assure qu'il suivra tous les matchs de son fils sur internet, en dépit du décalage horaire. "Et j'espère qu'il fera comme d'habitude, qu'il continuera de m'appeler pour que je lui donne des conseils. Il aura toujours besoin de son papa (rires)."