Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un lama attend sagement son propriétaire entendu par les gendarmes de Florac Trois-Rivières

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Florac-Trois-Rivières

Alors que son propriétaire était entendu libre il y a quelques jours, les gendarmes de Florac Trois-Rivières en Lozère ont prié son animal de compagnie d'attendre devant les locaux. Un lama, pas banal.

Un lama devant la gendarmerie de Florac Trois-Rivières (Lozère)
Un lama devant la gendarmerie de Florac Trois-Rivières (Lozère) - Gendarmerie 48

Venu pour être entendu par les gendarmes pour des dégradations mineures, un quinquagénaire s'est déplacé avec son animal de compagnie, un lama. Rien de moins. Le quel a attendu sagement son retour devant les locaux. L'homme, sans domicile fixe, est ressorti libre et à récupéré son lama. Ce sont les gendarmes de la Lozère qui communique sur Facebook sur cette visite pour le moins inhabituelle.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un lama à Florac, en 2018, un cheval devant la même gendarmerie

La gendarmerie de Florac-Trois-Rivières va devenir le lieu incontournable de stationnement des animaux. AVANT le lama qui attend sagement son propriétaire devant les locaux, il y a eu un cheval. Nous étions le 12 décembre 2018, l'équidé - dûment séllé - attendiat son perpriétaire venu recuperer son permis de conduire après une suspension.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess