Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

INSOLITE - Un leg de près d'un million d'euros pour Craponne-sur-Arzon

C'est un beau cadeau pour la commune de Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire). Une habitante de la commune a légué tous ses biens, environ un million d'euros.

Le projet de maison de santé de Craponne-sur-Arzon, qui bénéficie d'une partie du leg
Le projet de maison de santé de Craponne-sur-Arzon, qui bénéficie d'une partie du leg - CC du Pays de Craponne

Marguerite Vallade est décédée le 2 septembre 2017. Cette femme de 96 ans, née à Craponne et revenue en Haute-Loire à sa retraite, avait rencontré le maire, Laurent Mirmand, après son élection en 2014 pour lui faire part de sa volonté. 

Publicité
Logo France Bleu

Elle n'avait pas d'enfant et a décidé de préférer son village, mais elle n'avait pas précisé le montant de son patrimoine. D'où la surprise du premier magistrat de Craponne lorsqu'il a appris que sa commune allait hériter d'environ un million d'euros. 

Le conseil municipal a adopté une délibération en début d'année pour accepter ce leg et les conditions imposées par la vieille dame. Marguerite Vallade souhaitait qu'une chapelle intérieure de l'église de Craponne soit rénovée, ce qui coûtera 50.000 euros, et que son argent finance une partie de la construction de la maison de santé (100.000 euros). 

Elle demandait aussi que des messes soient célébrées en sa mémoire et celle de son mari ainsi que leur tombe soit régulièrement fleurie par la commune

Une plaque pour conserver le nom de Marguerite Vallade

Au total, Craponne-sur-Arzon hérite donc d'une somme de 800.000 euros et de deux maisons, une sur la commune, la seconde à Limoges, où Marguerite Vallade a habité. Le conseil municipal doit maintenant décider ce qu'il fait de ces deux habitations, qui sont louées. Il pourrait garder celle de Craponne et mettre en vente celle de Limoges. 

Il devra également choisir quel équipement portera le nom de Marguerite Vallade, née Gibert, une autre demande de la vieille dame. Ce sera peut être la maison de santé, une salle intérieure ou pourquoi pas, l'école de la commune, puisqu'elle était enseignante.

Quant au reste de l'argent, sa destination a été vite trouvée. Il servira à alléger la facture de la réhabilitation du centre-bourg, qui est en cours, et la modernisation de la médiathèque. Inutile de dire que cet argent inattendu tombe à point nommé pour cette commune de 2.000 habitants. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu