Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Nouveau locataire au palais de l'Elysée : Emmanuel Macron adopte un chien baptisé "Nemo"

lundi 28 août 2017 à 14:57 Par Tanguy Bocconi, France Bleu

Baptisé "Nemo" ce jeune chien croisé griffon-labrador a été adopté ce week-end à la SPA par le président de la République. Le dernier héritier d'une longue tradition canine au palais de l’Élysée.

Le labrador noir Nemo assistant à son premier conseil des ministres
Le labrador noir Nemo assistant à son premier conseil des ministres © AFP - Christian Hartmann

Rue de l'Elysée, Paris, France

Sa présence dans la cour de l’Élysée n'a pas échappé aux journalistes politiques ce weekend : "Nemo", ce jeune croisé griffon-labrador mâle aux poils noir a été adopté par le couple Macron dans un foyer de la SPA, selon France Info. Il a été baptisé ainsi en hommage à l’œuvre de Jules Verne et au héros de son roman "20.000 lieues sous les mers", dont le chef de l'état serait un grand admirateur.

Une tradition pour de nombreux présidents français

On se souvient de "Baltique", un labrador noir lui aussi, qui accompagnait François Mitterrand dans ses promenades solitaires. Le fidèle compagnon à pattes du président socialiste a même eu droit à sa propre chanson dédicacée par le chanteur Renaud, et a carrément été statufié à Soustons, dans les Landes où François Mitterrand a longtemps passé ses vacances.

Plus proche de nous, François Hollande avait également hérité d'une femelle labrador baptisée _"_Philae" et offerte par la Fédération des anciens combattants français de Montréal. Un point commun avec son prédécesseur Nicolas Sarkozy qui s'était lui aussi vu offrir une femelle labrador par la faculté de médecine vétérinaire canadienne de Montréal. Une longue lignée de labradors à laquelle a dérogé Jacques Chirac avec son bichon maltais prénommé "Sumo".

Mais cette cohabitation n'est pas toujours sans risques pour les ors de la République : en juillet 2012 Médiapart révélait ainsi que les chiens de Nicolas Sarkozy avaient abîmé plusieurs fauteuils du salon d'Argent de l’Élysée, là même où l'empereur Napoléon Bonaparte a signé son acte d'abdication. Le coût total des réparations aurait même approché 7000 euros. Voilà qui explique peut-être ce choix récurent des labradors, une race de chiens connus pour leur placidité débonnaire.

François Mitterrand et son chien Baltique - AFP
François Mitterrand et son chien Baltique © AFP - Gerard Proust

En Angleterre le chat du premier ministre bénéficie d'un titre officiel

Au 10 downing street, ce n'est pas un chien mais bien un chat qui partage la résidence des premiers ministres britanniques. Ce dernier est d'ailleurs considéré comme un agent de la fonction publique et porte le titre officieux de " "Souricier en chef du Cabinet" ("Chief Mouser to the Cabinet Office"), charge actuellement occupée par le chat Larry. Un rôle pris très au sérieux puisque la présence d’un chat du bureau du Cabinet et du Trésor est attestée depuis le règne d’Henry VIII. En tant que fonctionnaires, ces félins sont donc rattachés à la résidence et non à ses occupants : en Angleterre, les premiers ministres passent, mais les chats restent !