Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un mois après, toujours aucune nouvelle d'Ineka le lama

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Ineka le lama s'est enfui de chez son propriétaire à Quelaines-Saint-Gault en décembre. D'importants moyens ont été mis en place pour capturer la femelle, en vain. Que faut-il faire désormais ?

Ineka le lama a pris la fuite depuis début décembre
Ineka le lama a pris la fuite depuis début décembre © Radio France - Crédit photo : Arnaud le propriétaire

Quelaines-Saint-Gault, France

Le 25 décembre, France Bleu Mayenne vous racontait l'histoire d'Ineka le lama, une femelle qui s'est échappée de son enclos à Quelaines-Saint-Gault. Un animal qui a pris la fuite au début du mois de décembre, acheté par son propriétaire à un particulier de Fougères en Ille-et-Vilaine. Ce propriétaire a déployé depuis des moyens conséquents pour capture Ineka. Sans succès. 

Seringues anesthésiques

Ce dernier avait d'abord opté pour la stratégie classique d'approche. Mais craintif le lama s'est fait à chaque fois la malle. Un vétérinaire de Montsûrs a également accepté très gentiment d'intervenir. Il a tenté d'endormir la bête à l'aide d'une seringue hypodermique, la bête a même été touchée mais la seringue n'a pas eu l'effet escompté. "Les lamas sont des animaux domestiques mais très proches encore de l'état sauvage. Ils ont un influx nerveux très importants et un métabolisme très particuliers. Ils ont la capacité de résister aux anesthésiques" explique Christelle Chipon éleveuse de lamas et d'alpagas à Saint-Jean-sur-Erve. "Moi quand je fais pratiquer des castrations sur mes animaux, un vétérinaire les endort et c'est toujours effectivement compliqué de bien doser les anesthésiques car il faut des doses très fortes" termine cette professionnelle. Des salariés du Refuge de l'Arche de Château-Gontier ont donné un coup de main pour retrouver la femelle ... en vain.

"Les lamas ont un influx nerveux très importants et un métabolisme très particuliers. Ils ont la capacité de résister aux anesthésiques" - une éleveuse de Saint-Jean-sur-Erve

Christelle Chipon envisage d'aider à son tour le propriétaire d'Ineka. D'après elle, l'erreur à ne pas commettre lorsque l'on souhaite élever un lama, c'est de le laisser seul. "C'est un animal de groupe, extrêmement grégaire. C'est le problème de base dans cette histoire. Jamais cette femelle, aussi jeune soit-elle, n'aurait dû être seule. C'était courir à cette situation-là. Dès qu'un animal comme ça s'enfuit c'est pour retrouver son troupeau. Là elle est paniquée, elle cherche un refuge, elle ne sait pas où elle est. Et c'est d'ailleurs pour cette raison que les anesthésiques ne marchent pas car l'adrénaline et très élevé. Du coup les anesthésiques ne se propagent pas dans l'organisme" déclare l'éleveuse de lamas et d'alpagas. 

D'après nos informations, le vétérinaire de Montsûrs va justement augmenter les doses hypodermiques dans les prochains jours pour enfin, qui sait, endormir Ineka. Encore faut-il la trouver. La femelle vivote autour des éoliennes de Quelaines-Saint-Gault. Parfois la gendarmerie appelle le propriétaire pour la signaler, mais rien de plus ... l'animal n'est pas jugé dangereux.