Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Un Mosellan séduit Emmanuel Macron avec ses nichoirs à mésanges

lundi 25 juin 2018 à 18:25 - Mis à jour le mardi 26 juin 2018 à 15:53 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Un jeune retraité de Knutange, dans la vallée de Fensch, est invité le 3 juillet dans les jardins de l'Elysée. Richard Sziszka a convaincu le président Emmanuel Macron avec ses nichoirs à mésanges. Un exemplaire trônera à partir de la semaine prochaine dans le parc du palais présidentiel.

Richard Sziszka et le nichoir qu'il réserve pour le jardin du palais de l'Elysée.
Richard Sziszka et le nichoir qu'il réserve pour le jardin du palais de l'Elysée. © Radio France - François Pelleray

Knutange, France

Richard Sziszka est un jeune retraité de 61 ans, qui aime oser, loin d’être timide, à l'image de son père qui était "farfelu". Et son culot paye. Cet habitant de Knutange a rendez-vous le mardi 3 juillet au palais de l'Elysée pour y installer un nichoir à mésanges bleues de sa fabrication. 

Cet ancien d'ArcelorMittal a l'habitude depuis 22 ans d'envoyer des cartes de voeux de bonne année aux chefs d'Etat, au pape, à la reine d'Angleterre, à la famille princière de Monaco, etc. Et au mois de mars, il a eu l'idée de proposer un nichoir, de sa fabrication, à l'Elysée. Fin mai, il a reçu une réponse positive du chef de cabinet d'Emmanuel Macron : "je ne m’y attendais plus, j’en ai eu la chair de poule". 

Un trou de 28 mm pour accueillir uniquement des mésanges bleues

Richard a donc peaufiné son nichoir, un véritable mini chalet, avec un banc devant, une cheminée extérieure, une échelle, un trou de 28 millimètres adapté aux mésanges bleues et un écriteau sur la façade pour rappeler d'où cela vient : "la vallée de la Fensch". "J’aurais bien aimé que mes parents voient ça".

Les remerciements chaleureux d’Emmanuel Macron lui sont transmis dans la lettre, ainsi que l’intérêt du Président pour la biodiversité. "Je suis fier parce qu’en plus mes nichoirs sont solides, c'est du sapin. Avec mon nichoir, c'est sûr, les oiseaux parisiens n’auront pas froid".

Objectif Vatican, Monaco, Berlin

Il ne manque plus que la plaque officielle avec la signature de Richard Sziska qui sera posée en dessous du nichoir. Celui-ci espère que les chefs d'Etats à qui il adresse ses voeux reconnaitront son nom à l'occasion d'une garden party. Richard Sziszka verrait bien ses nichoirs au Vatican, dans le palais princier de Monaco ou encore chez la chancelière Angela Merkel à Berlin.