Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un navigateur de La Madeleine tente la mini-transat en solitaire

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Départ prévu le dimanche 22 septembre pour Pierre Le Roy, un navigateur vivant à La Madeleine dans la métropole Lilloise. Egalement météorologue, il tente sa première traversée de l'Atlantique en solitaire : et compte bien jouer son atout météo pour réaliser une belle performance.

Le bateau est "une petite formule 1" selon les dires de Pierre Le Roy.
Le bateau est "une petite formule 1" selon les dires de Pierre Le Roy. - Arthur Loyd

La Madeleine, France

Là où d'autres navigateurs vont compter sur leurs qualités de réglages de voile, lui va jouer sa carte météo. Pierre Le Roy, météorologue de métier et navigateur de passion, tente pour la première fois la traversée de l'Atlantique lors de la mini-transat qui prend la mer le 22 septembre de La Rochelle. Après une étape aux îles Canaries, il partira le 2 novembre direction la Martinique dans la mer des Caraïbes.

Un atout : la météorologie

"On a chacun nos qualités sur ce genre de course. Moi ma compétence, c'est la météo." C'est fort de cet atout que cet amateur de voile depuis toujours réalise de belles performances : en 2018 il se classe 5e du championnat de France, et cette année il se hisse à la troisième place du podium sur une course de 900km en solitaire au large. 

Cette année Pierre Le Roy a réussi à se hisser sur le podium d'une course de 4 jours au large. - Aucun(e)
Cette année Pierre Le Roy a réussi à se hisser sur le podium d'une course de 4 jours au large. - Arthur Loyd

En croisant les informations du bulletin météo fourni par les organisateurs de la course, et ses observations du ciel, des nuages et de la mer, il "arrive à calculer une trajectoire belle, rapide et efficace."

C'est une petite formule 1.

Il navigue depuis 2016 sur son bateau. "Un monocoque, donc une seule coque, de six mètre de longs sur trois de large. C'est une petite formule un" : deux fois plus léger qu'un bateau de même taille, et 4 fois plus petit qu'un bateau de plaisance qui aurait la même surface de voile. Avec de pareils atouts, il espère faire un top 10, voire un top cinq à l'arrivée en Martinique

Choix de la station

France Bleu