Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un négociateur du RAID au service de votre héritage

-
Par , , France Bleu

Négociateur professionnel pour le RAID, il est intervenu dans des prises d'otages, des extorsions et parfois dans des conflits familiaux ! Retour sur une profession méconnue.

Dans Minute Papillon !, Sidonie Bonnec nous dévoile l'envers du décors d'une profession qui exerce dans l'ombre. Laurent Combalbert est négociateur professionnel, il a notamment travaillé pour le RAID. Selon lui, sa mission est réussie si le public n'en entend pas parler.

Négociateur en kidnappings ou en héritages

De par sa profession de négociateur professionnel, Laurent Combalbert intervient dans le cadre de kidnappings, d'extorsions ou de prises d'otages. Plus surprenant, il raconte au micro de Sidonie Bonnec avoir dû participer à la résolution d'un héritage.

Celui qui m'a le plus marqué est celui avec des œuvres d'art

Laurent Combalbert a dû intervenir auprès d'une famille qui se déchirait sur le partage de meubles et d'œuvres d'art pour des montants assez importants. Une partie de la famille estimait la répartition injuste et menaçait de détruire une partie des meubles si elle n'obtenait pas gain de cause. Le négociateur a été invité à participer aux échanges. 

Le secret, c'est l'écoute

Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, il n'est pas plus simple de négocier un héritage qu'une prise d'otage. Cette négociation s'étend sur de longs mois. Il faut prendre en compte les ressentiments cachés entre les uns et les autres.

Il faut leur faire accepter un objectif commun partagé

Dans une négociation classique comme celles qu'il a pu mener avec le RAID, Laurent Combalbert cherche à faire céder la partie adverse. Ce n'est pas le cas ici. Il n'est pas question qu'une partie de la famille cède au profit d'une autre. Il doit faire accepter à tout le monde un objectif commun partagé par l'ensemble des intervenants. 

Il faut de plus éviter que l'affaire ne traîne trop en longueur et qu'elle ne se retrouve pas dans la presse.

Pour aboutir à cette négociation, Laurent Combalbert mise avant tout sur l'écoute. Il faut identifier les enjeux, même s'ils paraissent simplistes. Dans le cas d'une négociation entre proches, il peut y avoir du ressentiment solidement ancré, datant de l'enfance par exemple.

"La négociation s'est finalement bien déroulée puisque le grand public n'en a jamais entendu parlé" conclut-il avec humour. 

Retrouvez d'autre récits de négociation par Laurent Combalbert dans Minute Papillon !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess