Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Un Nordiste lance un groupe Facebook pour donner une seconde vie à une armée de soldats de laine

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le Nordiste François Pezé a créé un groupe Facebook pour rassembler les propriétaires des soldats de laine qui ont été fabriqués pour une exposition dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale. Une manière de prolonger la courte existence de ces 781 personnages, et de ne pas oublier.

En novembre, 781 petits soldats de laine ont été exposé au centre d'histoire de Souchez, près de Lens.
En novembre, 781 petits soldats de laine ont été exposé au centre d'histoire de Souchez, près de Lens. - François Pezé

Vous vous souvenez peut-être du projet baptisé "Wool War One", ce qu'on pourrait traduire "Première Guerre de laine" en Français. Rappelez-vous : 781 petits soldats de laine, tricotés par 500 personnes du monde entier sous la houlette de l'artiste lilloise Délit Maille, pendant les commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Pendant 4 ans, cette armée de laine a été exposée à Roubaix, à Paris, à Montréal, puis au centre d'histoire de Souchez, près de Lens. Des petits soldats qui ont finalement été vendus à des particuliers au profit de Médecins sans frontière.

Ces personnages sont donc maintenant dispatchés aux quatre coins du monde : il y en a en France, en Belgique, au Canada, en Allemagne. Et c'est pour garder un lien entre eux, qu'un Nordiste a lancé en novembre dernier le groupe Facebook "Wool War One and Now", comprenez "Première guerre de laine et maintenant". 

"Je me suis dit que c'était bête qu'une fois l'exposition finie, on n'entende plus parler de ces personnages qui ont vécu pendant 4 ans, explique François Pezé, passionné d'histoire, qui a lui-même adopté deux soldats. Et donc, j'ai voulu créer ce groupe pour réunir un maximum de propriétaires de soldats." 

Photos et messages 

Sur ce groupe, tous ceux qui ont récupéré un ou plusieurs soldats peuvent donner de leurs nouvelles. Les nouveaux propriétaires postent des messages et des photos de leurs bouts de laine. Par exemple, François Pezé a partagé des images de ses deux soldats : un canadien, prénommé John et un français, baptisé André, en hommage à son grand-oncle, qui a été fusillé pendant la grande guerre. 

Il y a aussi, Louis-Honoré, un soldat russe qui vit maintenant dans le bassin minier ; Aldémar, un petit belge expatrié en Rhône-Alpes. "Mais le plus beau témoignage que j'ai reçu, c'est une dame qui m'a envoyé une photo prise dans un cimetière militaire, raconte François Pezé. Elle a mis le petit soldat à côté de la croix de son arrière-grand-père, et elle explique qu'il a été tué au front dans la Nord-Pas-de-Calais. Ça doit lui faire plaisir de partager ça avec d'autres passionnés."

L'un des soldats de laine dans son nouveau foyer.
L'un des soldats de laine dans son nouveau foyer. - DR

Bientôt réunis de nouveau ? 

Et qui sait, peut-être qu'un jour tous ces soldats seront de nouveau rassemblés. C'est en tous cas l'idée qui est en train de germer dans l'esprit de François Pezé. "J'aimerais bien réunir toutes les familles qui ont ces petits soldats, que tout le monde les ramène. Etre derrière son ordinateur c'est bien mais il n'y a rien de plus beau que l'humanité, et rencontrer les gens c'est bien !" 

Pour le moment, il n'y a que 66 membres dans le groupe Facebook.
Pour le moment, il n'y a que 66 membres dans le groupe Facebook. - DR

En attendant, l'objectif c'est d'agrandir la communauté. Car pour l'instant, ils ne sont que 66 dans le groupe. C'est bien, mais finalement assez peu par rapport aux 781 personnages fabriqués. Donc si vous connaissez un propriétaire, que vous avez vous-même adopté un soldat de laine, ou si vous voulez juste regarder, vous savez ce qu'il vous reste à faire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess