Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un nouvel an très arrosé pour une dizaine d'habitants de l'Isle-sur-la-Sorgue

samedi 2 janvier 2016 à 11:11 Par Yacine Sahnoune, France Bleu Vaucluse

Pour la quinzième année consécutive, une dizaine de Lislois s'est retrouvée pour se baigner dans la Sorgue. Frissons garantis.

Les dix Lislois se sont baignés dans une eau à 13 degrés pour ce 1er janvier.
Les dix Lislois se sont baignés dans une eau à 13 degrés pour ce 1er janvier. © Radio France - Yacine Sahnoune

L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Même pas froid ! La dizaine de membres de la confrérie des pêcheurs de l'Isle-sur-la-Sorgue ne prend pas la peine de tremper un doigt de pied pour prendre la température. "On la connaît : elle est à 13 degrés, plutôt chaude cette année. On se jette à l'eau !"

Mode poncho et début vingtième

Les Lislois enfilent leurs costumes (un poncho, un maillot de bain de cure du début du vingtième siècle) et ils se mettent à l'eau, les uns après les autres. "Juste pour le plaisir", s'amuse l'un d'entre eux. Un autre, déjà dans l'eau, se tourne vers lui : "Ca y est, je ne sens plus rien !".

Reportage à l'Isle-sur-la-Sorgue.

Au bout d'une minute trente, Fernand Arnaud, le président de la confrérie des pêcheurs hurle : "Voilà on a toutes les armes pour assurer la nouvelle année ! La fraîcheur et la vigueur !". Il nous livre : "on frissonne un peu, mais le delta entre la température de l'eau et celle de l'extérieur est agréable". 

"Plus chaud que le pastis"

"Cette Sorgue, elle a toujours été le coeur de l'Île-sur-la-Sorgue. Par la pêche, puis par l'industrie. Se baigner dedans tous les ans, c'est une manière de communier avec elle. Et puis... Elle est toujours moins fraîche que l'eau qu'on met dans le pastis !" 

Reportage à l'Isle-sur-la-Sorgue, avec les baigneurs.

Cette année, les baigneurs de l'Isle-sur-la-Sorgue auront tenu entre trois et quatre minutes. Le record n'est pas battu. L'an dernier ils sont restés cinq minutes ! Ils tenteront de relever à nouveau le défi l'an prochain.