Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"N'oubliez pas les paroles" : un Périgourdin dans l'émission du 24 décembre sur France 2

-
Par , France Bleu Périgord

Le passionné de chant Sébastien Brugère a passé le casting de l'émission trois fois avant d'être retenu. Son passage dans l'émission est diffusé le 24 décembre. Il a tenté de gagner de l'argent pour son association Eymet Danser.

N'Oubliez pas les paroles ! - Nagui
N'Oubliez pas les paroles ! - Nagui © Radio France - Jean-philippe BALTEL FTV

Sébastien Brugère est passionné par le chant et la danse depuis l'âge de 19 ans. Il suit l'émission présentée par Nagui, "N'oubliez pas les paroles" tous les soirs avec sa compagne Marie. Et le 24 décembre, c'est lui qui vient chanter à l'émission. L'aide soignant en maison de retraite a candidaté trois fois et révisé plus de 400 chansons avant de venir affronter la Maestro de l'émission.  "C'est un moment génial que je n'oublierai jamais. Mais j'ai eu trop le trac une fois sur le plateau. Je reviendrai dès que possible", raconte l'homme de 40 ans. 

Marie et Sébastien chantent pour l'association Eymet Danser.
Marie et Sébastien chantent pour l'association Eymet Danser. © Radio France - Sébastien Brugère

Il défend son association 

Sébastien Brugère voulait gagner des sous pour son association Eymet Danser. Depuis 2004, il organise des spectacles de danse et récolte des fonds pour des associations comme celle pour Grégory Le Marchal. Chaque année il offre des jouets aux enfants de l'hôpital de Bordeaux.  Mais ce Noël,  la crise du coronavirus l'en a empêché. Il a seulement pu organiser une vente en ligne d'objets confectionnés bénévolement par des adhérents d'Eymet Danser. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess