Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un chevreuil sauvé par des policiers à Alès

Les policiers d'Alès (Gard) s'en souviendront longtemps : ce week-end, ils ont sauvé un chevreuil blessé, très certainement percuté par un véhicule. L'animal est visiblement domestiqué.

Un faon sauvé par les policiers à Alès
Un faon sauvé par les policiers à Alès - Police nationale Gard

C'est la très belle histoire du week-end dans le Gard, plus précisément vendredi 7 mai vers 13h À Alès, un équipage de police secours a fait preuve de solidarité dans des circonstances plutôt insolites ! Porter secours est leur quotidien. Mais cette fois, c'est un chevreuil blessé, qu'ils ont sauvé.  Ils l'ont trouvé sur la route, avenue d'Alsace en plein centre-ville. Il était certainement blessé après un choc avec un véhicule. Les policiers d'Alès l'ont récupéré dans leur coffre de voiture pour le mettre en sécurité et trouver une solution pour le soigner. 

Domestiqué dès son plus jeune âge ? Il ne pourra pas être relâché

Faute de services vétérinaire disponible, les policiers ont finalement transporté le petit faon jusqu'à Méjannes-lès-Alès,  à la Fauconnerie Griffondor. L'animal a été récupéré par le refuge et soigné sur place. "Il va très bien. Il s'est très bien remis, même s'il a un bois cassé, raconte Aurore Corsi l'une des deux gérantes de la Fauconnerie. Il a eu quelques éraflures. Mais il a été mis sous anti-inflammatoires et autres médicaments ; il va beaucoup mieux. On peut dire qu'il est "sur pattes" !"

Il s'agit en fait d'un chevreuil d'un an, un brocard, un animal sauvage qui a été domestiqué. Il sera quasi impossible de le relâcher dans la nature,il n'a pas peur de l'homme. "Vu son tempérament, vu son caractère, on pense fortement que c'est un animal sauvage qui a été élevé au biberon dès son plus jeune âge. Il est totalement habitué à l'homme, et même au chien. Le centre de sauvegarde va le récupérer, et observer son comportement. Si cet animal ne peut pas être relâché, ce qui sera certainement le cas, il va être renvoyé chez une personne qui détient le certificat de capacité, donc les autorisations légales nécessaires pour la détention d'un tel animal".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess