Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un pingouin passe l'été au bord l'étang de Thau

vendredi 27 juillet 2018 à 19:24 Par Pascale Viktory, France Bleu Hérault

Un petit pingouin a pris ses quartiers d'été sur l'étang de Thau, dans l'Hérault . Plusieurs personnes l'ont vu et ont prévenu les membres du refuge de la Ligue de protection des oiseaux qui confirment : c'est un pingouin torda.

Un pingouin torda vu plusieurs fois  sur l'étang de Thau
Un pingouin torda vu plusieurs fois sur l'étang de Thau © Maxppp - LAURIE CAMPBELL

Étang de Thau, France

Ce sont des habitués de la lagune de Thau, des loueurs de bateaux et des sauveteurs des postes de secours qui ont observé depuis quelques jours cet oiseau qui ne ressemble ni à une mouette ni à une sterne, mais à un pingouin.C'est bien un petit pingouin, un pingouin torda, une espèce que l'on peut voir surtout au large de la côte atlantique. Il y en a ici en Méditerranée, mais l'hiver. L'été ils remontent vers le nord. 

our Valérian, membre du refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux de Villeveyrac "La présence de ce pingouin est doublement étonnante , à cette époque et sur l'étang de Thau, car le pingouin torda est une espèce pélagique qui reste au large et qui ne s'approche des côtes qu'en période de nidification." 

Un individu solitaire ?

Valérian a pu l'approcher il y a deux jours, à un mètre. "Il semble en bonne forme, il se nourrit, il n'y a donc aucune raison pour l'heure de le capturer."

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer sa présence : il a  peut être eu un problème de mue pour suivre la migration de ses congénères, mais le premier prédateur de ces oiseaux migrateurs est l'homme, rappelle Valérian. "Les oiseaux peuvent se prendre dans les filets, croiser des nappes d'hydrocarbure qui vont désimperméabiliser leur plumage." Mais il peut s'agir aussi d'un individu solitaire.

La LPO invite tous ceux qui vont voir ce pingouin d’abord à ne pas essayer de le toucher et à signaler tout ce qui peut paraître anormal en composant le 04.67.78.76.24 ou sur le site faune-lr.org.