Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un restaurant de Saint-Guilhem-le-Désert interdit les portables à table

dimanche 27 août 2017 à 8:00 Par Noé Hochet Bodin, France Bleu Hérault et France Bleu

Le restaurant Le Petit Jardin à Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault) s'engage à offrir davantage de convivialité à table. Le patron distribue un carton jaune si vous utilisez votre téléphone pendant le repas.

Sur la terrasse du Petit Jardin, les téléphones sont bannis.
Sur la terrasse du Petit Jardin, les téléphones sont bannis. © Radio France - Noé Hochet-Bodin

Saint-Guilhem-le-Désert, France

Pas de portable à table ! Ce pourrait être la devise du restaurant Le Petit Jardin à Saint-Guilhem-le-Désert. Au lieu de ça, le patron Jean-Noël Fleury, a choisi "La Guingette sans prise de tête". Ici, pas de coca, pas de ketchup et pas de téléphone non plus.

Carton jaune

"Depuis la terrasse du restaurant, on a une super vue sur les gorges de l'Hérault, on entend les cigales. Alors pourquoi rester sur son portable ? Si je les interdis, c'est pour inciter les clients à se parler."

Une large partie du tableau d'entrée est consacrée aux "Engagements et Convivialité" - Radio France
Une large partie du tableau d'entrée est consacrée aux "Engagements et Convivialité" © Radio France - Noé Hochet-Bodin

Et effectivement, lorsqu'il aperçoit un client tapoter son téléphone, Jean-Noël prend son sifflet et son carton jaune. Il vient distribuer ce gentil avertissement et toute la terrasse rigole.

"Le but c'est de lutter contre les habitudes, toutes les habitudes. Ici il n'y pas de ketchup ou de coca par exemple. Mais on a remarqué que parfois les gens ne partageaient pas assez entre eux alors qu'ils sont en vacances, et qui plus est dans le sud de la France !"

Le patron Jean-Noël Fleury

Les clients sont pour la plupart ravis de se retrouver à table sans téléphone pour les perturber. Même si il est déjà arrivé que certains claquent la porte car ils tenaient trop à leur portable pendant le repas.