Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un séisme de magnitude 3,2 enregistré en Creuse dans la nuit de lundi à mardi

mardi 23 octobre 2018 à 6:32 Par Benjamin Billot, France Bleu Creuse, France Bleu Berry et France Bleu

Un séisme de magnitude 3,2 a été enregistré en Creuse dans la nuit de lundi à mardi. De nombreux témoins ont entendu comme un bruit d'explosion, celui des ondes du tremblement de terre. Le dernier enregistrement de séisme en Creuse date de 2006.

 La terre a tremblé en Creuse dans la nuit de lundi à mardi, un séisme de magnitude 3,2
La terre a tremblé en Creuse dans la nuit de lundi à mardi, un séisme de magnitude 3,2 - © Capture d'écran Réseau national de surveillance sismique

La Souterraine, France

Un séisme a été enregistré en Creuse dans la nuit de lundi à mardi à 4h12 du matin. Selon plusieurs sites spécialisés, la magnitude du tremblement de terre était autour de 3,2, et l'épicentre a été localisé à 8 kilomètres sous la commune du Grand Bourg. Ce n'était donc pas un séisme très important, mais c'était suffisant pour être ressenti jusqu'à 25 kilomètres de l'épicentre, selon la préfecture. France Bleu a reçu notamment des témoignages de la Souterraine, Saint-Agnant-de-Versillat et Noth

Tomy de Saint-Agnant par exemple nous a contactés sur Facebook : 

"Je dormais et là, d'un coup j'entends un boum au loin assez intriguant qui me réveille, suivi de la maison qui tremble et craque pendant 2 secondes environ, c'était assez rapide"

Sur son site internet, le Bureau central sismologique français recense les séismes des 5 derniers jours. - Aucun(e)
Sur son site internet, le Bureau central sismologique français recense les séismes des 5 derniers jours. - Bureau central sismologique français.

Un bruit d'explosion

"J'ai pensé à un avion qui passait le mur de son", confie pour sa part Gérard, un habitant de Noth. "Je venais de me réveiller et ça fait comme une explosion : "Boom !" et puis ça a été terminé. J'ai fait le tour des bâtiments mais je n'ai rien vu d'anormal. Ça a bradassé un peu mais ça s'est calmé aussi sec, ça n'a pas remué longtemps."

Un tel bruit n'a rien de surprenant selon Antoine Schlupp. "Quand on a un séisme, on a différentes ondes qui partent au même moment mais qui ont des vitesses différentes et qui vont se propager vers la surface", explique ce sismologue du Bureau central sismologique français, qui répertorie et analyse tous les tremblements de terre de France. "Si vous êtes près de l'épicentre, les ondes arrivent en même temps et quand on convertit en ondes sonores, ça donne l'impression d'une explosion. Plus on s'éloigne, plus le bruit est grave et fait penser à un grondement d'orage."

"Il faudrait un séisme dont l'énergie soit 1 000 fois plus importante que celui qu'on vient de connaître pour commencer à avoir des dommages sur certains bâtiments" - Antoine Schlupp, sismologue au Bureau central sismologique français

Selon le spécialiste, ce séisme est la conséquence de la rupture d'une faille de quelques centaines de mètres. "C'est un événement classique, même si pas très fréquent à l'échelle humaine", confie Antoine Schlupp. "Si on regarde à une centaine de kilomètres autour de cet épicentre, on a en moyenne un ou deux séismes par an. Donc dans cette région, on ne s'attend pas un événement du type de ce qu'on a connu en Italie à Amatrice [qui avait fait près de 300 morts en 2016], et il serait rare qu'un plus gros séisme se produise. Sur les cinquante dernières années, _la magnitude maximale du plus fort séisme enregistré autour de Guéret n'a pas dépassé 4_. On est dans des événements qui ne causent pas de dommages notables, il faudrait un séisme dont l'énergie soit 1 000 fois plus importante que celui qu'on vient de connaître pour commencer à avoir des dommages sur certains bâtiments."