Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un soldat inconnu tué en Picardie en 1940 était catalan

mercredi 24 janvier 2018 à 17:13 Par Mathieu Ferri et Baptiste Guiet, France Bleu Roussillon

Ce combattant mort et enterré en Picardie était originaire de la région de Perpignan. 78 ans après sa mort, il vient d'être identifié un peu par hasard, grâce à une plaque militaire.

La plaque militaire de Félix Tarris retrouvée dans la Somme
La plaque militaire de Félix Tarris retrouvée dans la Somme - DR

Corbère-les-Cabanes, France

Tout commence au fond d'un tiroir à la mairie d'Epénancourt, un petit village picard d'une centaine d'habitants près d'Amiens. Il y a quelques mois, le maire tombe par hasard sur une petite plaque militaire, rangée certainement depuis des années dans ce meuble.

"Félix Tarris" et la mention "Perpignan"

Sur cette plaque en métal, est inscrit un nom : "Félix Tarris", et la mention "Perpignan". Le maire Pascal Blondelle fait alors rapidement le lien avec les cinq soldats français tués par l'armée allemande le 6 juin 1940, pendant la seconde guerre mondiale.

Les corps des quatre autres militaires avaient été identifiés, et récupérés par les familles. Il n'en restait qu'un, enterré dans une petite tombe au fond du cimetière. Une tombe anonyme depuis 78 ans.

Enfin un nom sur la tombe

Après des mois de recherche, Steve Normand, le président d'un comité picard d'anciens combattants, retrouve la trace de Felix Tarris en Pays Catalan, à Corbère-les-Cabanes. Felix Tarris était né à Millas en 1910, il n'avait pas 30 ans lorsqu'il meurt d'un éclat d'obus.

Le soldat catalan va désormais avoir son nom inscrit sur sa tombe. La commune d'Epénancourt va également inaugurer une stèle à sa mémoire le 6 juin prochain. Félix n'ayant pas de descendants, c'est le maire de Corbère-les-Cabanes qui a promis de faire le déplacement dans la Somme pour lui rendre hommage.