Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un Toulousain participe au championnat du monde de lancer d'avions en papier

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Thibault Reaud, un Toulousain de 22 ans, participe de jeudi à dimanche au championnat du monde de lancer d'avions en papier. La finale se déroule en Autriche.

Le Toulousain de 22 ans s'est qualifié dans son école, puis à Paris.
Le Toulousain de 22 ans s'est qualifié dans son école, puis à Paris. © Maxppp - Feeling free

Toulouse, France

"Je ne me suis jamais entraîné !", sourit l'étudiant. Thibault Reaud participe au championnat du monde de lancer d'avions en papier, en Autriche, de jeudi à dimanche. À 22 ans, Thibault est arrivé là un peu par hasard. En avril, il apprend que son école d'ingénieur de Besançon organise un concours de lancer d'avions. "Je cherche sur internet un tuto pour apprendre à faire voler un avion loin et longtemps. J'ai essayé, ça a fonctionné !" Après une qualification à Besançon (6''78 de temps de vol), le jeune homme se qualifie une nouvelle fois à Paris, avec un vol de 8''30. "C'est pas fou, mais c'est pas mal non plus." Cap sur la finale !

"Je ne suis pas un pro des avions en papier !"

Le championnat est organisé par la marque Red Bull, 64 pays participent. "C'est l'organisation qui nous donne les papiers. On fait notre avion et on le lance." 

"Ce n'est pas de la technique, c'est de la chance !" - Thibault Reaud

Le meilleur temps, "je crois que c'est un Chinois ou un Japonais, qui est à 24 ou 25" de temps de vol", explique Thibault Reaud.

"J'ai suivi le tuto deux fois et ça a marché. Pourquoi pas une troisième ?"

La nouvelle pratique de l'étudiant fait sourire ses proches. "Ils se foutent un peu de moi ! Ça les fait beaucoup rire." Même si, bien sûr, sa grand-mère est très fière de lui.