Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Un violoniste retrouve son violon rare oublié dans une Autolib'

jeudi 5 novembre 2015 à 15:50 - Mis à jour le jeudi 5 novembre 2015 à 17:06 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Jeudi dernier, Gilles Henry, soliste à l'orchestre de Paris, a perdu son violon dans une Autolib' qu'il a empruntée pour rentrer d'une répétition. Grâce à la mobilisation des réseaux sociaux, il a pu retrouver mercredi son instrument rare.

Le violoniste a retrouvé son instrument mercredi.
Le violoniste a retrouvé son instrument mercredi. - Studio Cabrelli/ODP

C'est une histoire qui se finit bien, grâce aux réseaux sociaux. Jeudi dernier, Gilles Henry, violoniste soliste de l'Orchestre de Paris, rentre d'une répétition à la Philharmonie de Paris, dans le XIXe arrondissement. Il emprunte une Autolib', voiture en libre-service, pour rentrer chez lui... et oublie son violon sur la banquette arrière. "Je ne m'en suis aperçu qu'en fin de journée. Mon sang n'a fait qu'un tour, j'ai failli m'effondrer", a-t-il raconté au Parisien. 

Un appel à témoins sur les réseaux

Ce soir-là, pour le concert, Gilles Henry doit jouer sur un violon de remplacement. "J'étais comme un orphelin", explique-t-il. Car le violon de ce soliste de talent, médaillé d'argent au Concours International de Genève, est un Lorenzo Storioni : un violon fabriqué en 1785 par un élève de Stradivarius. Un instrument rare et précieux pour le musicien : "ça faisait trente ans qu'on vivait ensemble !" se souvient Gilles Henry.

Pendant cinq jours, il harcèle le service des objets trouvés d'Autolib, en vain. Puis il a l'idée de contacter l'équipe du site de l'Orchestre de Paris, très active sur les réseaux sociaux. "Aidez-nous à retrouver le violon de Gilles Henry !" lancent alors, de concert, l'Orchestre de Paris et la Philharmonie sur les réseaux sociaux. 

"On met le paquet pour retrouver le violon !" (Manuel Valls)

La mésaventure du violoniste se retrouve alors partagée sur les réseaux sociaux, dans les médias et même... à Matignon ! "On met le paquet pour retrouver le violon de Gilles Henry !" a écrit Manuel Valls dans un SMS au journaliste Jean-Michel Aphatie, qui recevait le musicien dans son émission sur Europe 1. Et finalement, Autolib' a retrouvé l'instrument.

En nettoyant le véhicule dans un garage, un agent de la compagnie de voitures en libre-service a retrouvé la boîte du violon. Mercredi, à 15h45, Gilles Henry a retrouvé son violon rare. "Ca a été une émotion absolument incroyable", a-t-il raconté. Une chance, car l'instrument était "d'un montant non négligeable".