Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un yacht classique de 1911 s'installe au port de Brest

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Un splendide voilier de 38 mètres a accosté jeudi midi à Brest, son nouveau port d'attache. Récemment racheté par un Français, le Mariquita sera entretenu par le Chantier du Guip.

Le Mariquita a posé ses amarres au dernier ponton de la marina du Château.
Le Mariquita a posé ses amarres au dernier ponton de la marina du Château. © Radio France - Nicolas Olivier

Il a des chances de devenir l'une des attractions du port du Château. Le Mariquita ("coccinelle" en espagnol) est arrivé à Brest jeudi à la mi-journée en provenance d'Angleterre. Cet élégant yacht classique de 38,05 mètres, construit en 1911, a été racheté en début d'année par le Français Benoit Couturier. 

Le dernier survivant de sa classe

L'acquéreur a choisi la cité du Ponant comme port d'attache, afin de profiter du savoir-faire du Chantier du Guip. Il souhaite aussi "créer une dynamique à Brest autour du yachting classique."

Dernier exemplaire existant de la classe 19MJ, considérée comme la catégorie reine des grands voiliers de course avant la Première Guerre mondiale, ce navire servit d'habitation pendant plus de 60 ans, jusqu'à sa restauration complète au début des années 2000. Le Mariquita a ensuite renoué avec la compétition en participant à de nombreuses régates classiques méditerranéennes.

 L'ancien navire de course est désormais sous pavillon français pour la première fois de son histoire.
L'ancien navire de course est désormais sous pavillon français pour la première fois de son histoire. © Radio France - Nicolas Olivier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess