Insolite

Une authentique gravure de Dürer achetée quelques euros sur une brocante à Sarrebourg

Par Cécile Soulé, France Bleu Alsace et France Bleu Lorraine Nord jeudi 4 août 2016 à 19:42

La gravure intitulée "Maria von einem Engel gekrönnt" d'Albrecht Dürer date de 1520
La gravure intitulée "Maria von einem Engel gekrönnt" d'Albrecht Dürer date de 1520 - Staatsgalerie Stuttgart

Un Alsacien a acheté pour une bouchée de pain une authentique gravure d'Albrecht Dürer sur une brocante en Moselle. Mais l'homme, dans une démarche très honnête, l'a restituée à un musée allemand, qui en était propriétaire. L'oeuvre avait été volée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Une véritable gravure du maître allemand de la Renaissance Albrecht Dürer a été achetée sur une brocante en Moselle, à Sarrebourg. L'oeuvre, d'une grande valeur artistique, n'a pourtant été acquise que pour quelques euros par un Alsacien. Le vendeur n'avait visiblement aucune idée de la véritable valeur de cette gravure sur bois. Mais elle vient d'être authentifiée par un musée allemand, la Staatsgalerie de Stuttgart, qui en est propriétaire. L'oeuvre avait en effet été volée après la Seconde Guerre mondiale. Mais le nouveau propriétaire de la gravure, très honnête, a décidé de la lui restituer.

Entreposée dans un panier à lessive

Pourtant, cet Alsacien a acheté la petite gravure (13,3 cm x 10,3 cm) pour une bouchée de pain en juin dernier. L'oeuvre représentant une vierge couronnée par un ange n'était pas mise en valeur, elle était entreposée dans un panier à lessive... Le vendeur, qui l'avait trouvé dans une maison qu'il venait de nettoyer et vider, n'avait pas conscience qu'elle valait plusieurs milliers d'euros.

L'acheteur alsacien, amateur d'art, remarque la signature d'Albrecht Dürer au bas de l'oeuvre et un numéro de collection. La gravure est tracée, elle a été volée à un musée allemand, la Staatsgalerie de Stuttgart. Son conservateur Hans-Martin Kaulbach: "Pendant la Seconde guerre mondiale, la caisse qui contenait cette gravure d'Albrecht Dürer a été envoyée en France, en zone occupée et elle a été volée là-bas à la fin de la guerre ou peu après".

L'acheteur alsacien aurait pu garder cette remarquable gravure d'Albrecht Dürer pour lui, ou la revendre sous le manteau. Mais il a préféré, très honnêtement, la restituer au musée de Stuttgart, évidemment ravi et reconnaissant. Cet homme ne cherche même pas les honneurs. Il souhaite rester anonyme.

"Maria von einem Engel gekrönnt" d'A. Dürer - Aucun(e)
"Maria von einem Engel gekrönnt" d'A. Dürer - Staatsgalerie Stuttgart

Au dos, les initiales d'Albrecht Dürer et le tampon de collection - Aucun(e)
Au dos, les initiales d'Albrecht Dürer et le tampon de collection - Staatsgalerie Stuttgart