Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une boulangerie bio en SCOP fait un carton à Grenoble

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Le Pain des Cairns est une boulangerie pas comme les autres. Ouverte en 2014, elle est devenue, en juin dernier, une SCOP, société coopérative et participative. Les sept associés-salariés travaillent sur un pied d’égalité, tout en faisant des pains au levain à la farine bio. Et ça marche !

Toute l'équipe du Pain des Cairns, dans son fournil !
Toute l'équipe du Pain des Cairns, dans son fournil ! -

Grenoble

C'est Cédric Régnier qui a créé le Pain des Cairns en 2014. Cet ancien informaticien voulait travailler autrement :"Je n'ai pas l'âme d'un chef ! J'aime que les gens prennent des responsabilités. Je crois à l'intelligence collective. Je cherchais un moyen d'instaurer d'autres relations dans le travail. On se donne le droit d'être constructif, on explore, on expérimente !" 

La façade du Pain des Cairns - Radio France
La façade du Pain des Cairns © Radio France - Véronique Pueyo

Il opte donc pour ce que l'on appelle la gouvernance partagée. Régulièrement l’équipe se réunit dans le fournil, en dehors des heures d'ouverture, bien sûr, pour prendre ensemble des décisions collectives et des orientations stratégiques. Elle s'est fait aider par l'Université du Nous, basée à Chambéry, qui lui a donné des outils pour s'organiser.  Car les processus de décisions collectives, de répartition des rôles, de consentement mutuel, cela s'apprend !

Dans l'arrière-boutique, on trouve ce cercle de gouvernance qui montre la répartition des rôles - Radio France
Dans l'arrière-boutique, on trouve ce cercle de gouvernance qui montre la répartition des rôles © Radio France - Véronique Pueyo

Quand l'équipe s'est sentie prête, elle a décidé de passer du statut de SARL à celui de SCOP, société coopérative et participative. 

"Le patron, c'est nous !" - Lauriane, boulangère 

Et ça fonctionne! "Certes, cela n'est pas facile tous les jours, mais on y arrive!" explique Gilles Christin, le "premier lien", c'est-à-dire le gérant du Pain des Cairns.  Chacun des 7 associés-salariés s'occupe d'un secteur : gestion, recherche et développement, communication... et chacun touche le même salaire, soit 1600 euros net par mois.

Le Pain des Cairns "fait son beurre"

Gilles Christin a quitté son métier d'ingénieur pour l'aventure de la boulange en SCOP et il ne regrette pas : " On termine l'année sur une belle croissance et un excédent net de gestion positif. Grâce à ces bons résultats, on a choisi , ensemble, après discussion, de se verser un supplément de salaire et de garder une réserve pour les fonds propres de l'entreprise."

Chaque jour, en moyenne, 400 clients défilent dans la boulangerie. - Radio France
Chaque jour, en moyenne, 400 clients défilent dans la boulangerie. © Radio France - Véronique Pueyo

Pour Grégoire aussi, la boulangerie est une reconversion professionnelle. "_Pour moi c'est un travail qui a du sens. Le contact avec la clientèle est très important."  _400 clients se succèdent en moyenne chaque jour dans le magasin, qui n'ouvre ses portes qu'à 15H. "Le matin, on fait notre pain. On veut préserver notre santé et éviter le travail de nuit." explique Gilles Christin. "On n'est pas la boulangerie des bobos ! Notre clientèle est très mélangée, comme le quartier dans lequel on s'est implanté !"

Un travail qui a du sens et une clientèle fidèle

Lauriane, ancien ingénieur agronome, est l'une des deux femmes de la SCOP : "Je ne pourrais plus retourner dans le monde du travail dit "normal" ! Ce que l'on vit ici est très riche, humainement et professionnellement ! Nous sommes nos propres patrons et c'est génial."

Le Pain des Cairns propose des pains au levain naturel et des pains sans gluten, des brioches, des biscuits. Il travaille des farines biologiques, qui viennent de la région, Hautes Alpes et Trièves. En moyenne, le prix d'un pain nature est de 5,20 euros le kilo. Cette femme est une habituée : "J'aime tout ici, le pain, ceux qui le font, leur état d'esprit ! C'est un plaisir de venir ici !"

Cédric, le fondateur du Pain des Cairns, qui a bien donné depuis quatre ans, a eu envie de prendre un peu de recul. Alors il a demandé à ses associés l'autorisation de prendre une année sabbatique. Et figurez vous qu'il l'a obtenue ! Elle est pas belle la vie ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu