Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une boutique d’Évreux ne vend que du poppers, c'est "unique en France"

Après un site internet où il vend en ligne des flacons de poppers, Jean-Marc Guignard a ouvert une boutique physique à Évreux. Le magasin Vapoppers serait unique en France et séduit depuis un an une clientèle majoritairement hétérosexuelle.

Quelques uns de flacons de poppers en vente chez Vapoppers à Évreux
Quelques uns de flacons de poppers en vente chez Vapoppers à Évreux © Radio France - Laurent Philippot

Après avoir hébergé une agence immobilière puis le local de campagne d'un candidat aux élections municipales d’Évreux, le 8 rue des Lombards, en plein centre-ville, a changé  d'enseigne. Depuis un an, Vapoppers ne vend que du poppers, "c'est unique en France de ne vendre que du poppers" s'enorgueillit Jean-Marc Guignard. Le patron vendait déjà du poppers en ligne et a diversifié son activité avec cette boutique. Selon Jean-Marc Guignard, la vente physique répondrait à un besoin de la clientèle "pour se diversifier, pour changer des soirées pyjama, pour rigoler quand on regarde le foot à la télévision entre potes ou éventuellement pour aller en dessous de la ceinture"

Beaucoup de personnes viennent me voir pour savoir comment elles pourraient redécouvrir leur femme ou leur partenaire - Jean-Marc Guignard

En plein centre d’Évreux, rue des Lombards, Vapoppers a pignon sur rue
En plein centre d’Évreux, rue des Lombards, Vapoppers a pignon sur rue © Radio France - Laurent Philippot

Le poppers, un désinhibant sexuel

Le poppers existe depuis la fin de la première moitié du XIXe siècle. "Ce n'est pas un excitant sexuel" prévient Jean-Marc Guignard "mais c'est vraiment le truc où on se détend, il y a une douce chaleur autour de soi qui provoque une sorte de bien-être". Il existe plusieurs méthodes pour utiliser du poppers et Jean-Marc Guignard conseille l'inhaler l'arôme. Un coup dans chaque narine et l'effet est quasiment instantané, mais attention "il ne faut pas en sniffer trop" avertit Jean-Marc en consommateur avisé, "comme toutes choses, il y a aussi ses limites et ses dangers, c'est comme l'alcool ou la vitesse, il faut savoir s'arrêter et en prendre à bon escient"

Quand les gens prennent du poppers, ça les détend un petit peu

La vente du poppers est légale en France, on en trouve d'ailleurs dans les bureaux de tabac et dans les sex-shops. Chez Vapoppers, on trouve trois types de poppers, "à base de nitrite de propyle, d'amyle ou de pentyle en fonction de l'effet recherché" pour des prix allant de six à douze euros selon la contenance du flacon. 

REPORTAGE - Dans la boutique de Jean-Marc

Une clientèle majoritairement hétérosexuelle

À la boutique, la clientèle est majoritairement hétérosexuelle, ce qui a surpris Jean-Marc Guignard "parce qu'au départ, c'étaient les gays qui utilisaient ça et à l'arrivée, on en vend à toute personne, sauf aux mineurs". Il n'y a pas d'âge non plus pour consommer du poppers et le patron de prendre pour preuve un client de 68 ans, "très content de découvrir le poppers pour sa compagne". Le poppers acheté dans la boutique représente la moitié des ventes car "il y a des gens qui viennent de loin pour acheter du poppers à Évreux", explique Jean-Marc Guignard, et même "parfois des gens de passage qui bifurquent pour venir chercher du poppers"

Le poppers, c'est pour tout le monde - Jean-Marc Guignard

Pour ce jeune quadragénaire qui rentre pour la première fois dans la boutique, c'est l'occasion d'un achat souvenir d'Évreux alors qu'il s'apprête à partir quelques jours chez des amis en Anjou. Conseillé par la patron, il ressort avec quatre flacons de poppers. L'assurance d'un bon week-end ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess